Un médecin du Yorkshire a couru 35 kilomètres pour aller travailler et revenir tout en portant un masque facial, afin de démystifier les masques et de récolter des fonds pour des oeuvres de charité.

Tom Lawton, un médecin qui a travaillé au Bradford Royal Infirmary tout au long de la pandémie de coronavirus, dit avoir vu « le pire de ce que le coronavirus peut faire » aux gens, y compris aux jeunes de 20 à 30 ans.

Afin de contribuer à freiner la propagation de la désinformation au sujet des masques faciaux, en particulier la fausse croyance selon laquelle ils limitent les niveaux d’oxygène, Tom a décidé de prendre les choses en main.

Un médecin court 35 kilomètres avec un masque pour prouver qu’ils ne diminuent pas le taux d’oxygène

En parcourant deux fois les 17.5 kilomètres qui séparent son domicile de son lieu de travail, tout en portant un masque facial, Tom a prouvé que les masques n’obstruent pas l’oxygène et a récolté plus de 1 600 £ (1 756 € ou 2 725 $CA) pour le Trussell Trust, une banque alimentaire qui souhaite mettre fin à la famine et la pauvreté au Royaume-Uni.

Un médecin court 35 kilomètres avec un masque pour prouver qu’ils ne diminuent pas le taux d’oxygène

« En travaillant aux soins intensifs et à l’hôpital, j’ai vu les pires effets de ce virus, même sur des personnes de 20 ou 30 ans », a déclaré Tom au Yorkshire Post. « Je ne pense pas qu’il y ait une seule solution miracle qui puisse résoudre ce problème, mais toute une série de choses que nous pouvons faire et qui jouent chacune un petit rôle. L’une d’entre elles et l’une des plus faciles est probablement de porter un masque. Je suis donc contrarié par la désinformation sur les niveaux d’oxygène qui pourrait faire peur aux gens. »

Tom a gardé son masque pendant toute la course, soit presque la distance d’un marathon entier, et ne l’a même pas enlevé pour manger de la nourriture ou boire l’eau. Selon le médecin, le niveau d’oxygène était obstinément de 98 % chaque fois qu’il faisait la lecture de son compteur SATS. Au total, il respirait suffisamment d’oxygène « pour environ 10 personnes calmes ».

Un médecin court 35 kilomètres avec un masque pour prouver qu’ils ne diminuent pas le taux d’oxygène

En plus de faire l’aller-retour entre le travail et l’hôpital, il a également porté un masque pendant tout son quart de travail à l’hôpital alors qu’il traitait les patients.

Un médecin court 35 kilomètres avec un masque pour prouver qu’ils ne diminuent pas le taux d’oxygène

« N’hésitez pas à me citer lorsque quelqu’un vous suggère que les masques sont mauvais pour vous, et restez en sécurité et sans COVID », a écrit Tom sur Twitter après la course. « Si je peux courir 35 kilomètres avec un masque, vous pouvez probablement faire le tour des magasins avec un masque également. »