Joe Biden, qui entrera à la Maison-Blanche le 20 janvier, s’en est pris violemment à Donald Trump en répondant aux questions des journalistes hier, le 8 janvier. En effet, le président élu Joe Biden a déclaré que Donald Trump était « l’un des présidents les plus incompétents » de l’histoire américaine. Les commentaires de Biden s’inscrivent dans un courant de critiques constantes à l’encontre du président.

Les répercussions immédiates de l’émeute du Capitole ont été désastreuses pour Trump. Les législateurs républicains ont été contraints d’invoquer le 25e amendement, les démocrates entament une deuxième procédure de destitution, et Trump a été suspendu de Twitter de façon permanente.

PUBLICITÉ
Joe Biden qualifie Donald Trump de « président le plus incompétent » de l’histoire des États-Unis
AP

« Je dis depuis plus d’un an qu’il n’est pas apte à servir », a déclaré Biden aux journalistes du Delaware. « C’est l’un des présidents les plus incompétents de l’histoire des États-Unis d’Amérique. Je pense que les 81 millions de personnes qui se sont levées veulent dire qu’il est temps pour lui de partir. Le Sénat des États-Unis a voté 93 contre 6 et a ainsi confirmé que nous devrions être assermentés. Nous avons été dûment élus, donc je pense qu’il est important que nous nous attelions à la tâche de le démettre de ses fonctions. »

La Chambre devrait introduire des articles de destitution le lundi 11 janvier, accusant Trump d’avoir « délibérément fait des déclarations qui ont encouragé – et probablement entraîné – une action anarchique imminente au Capitole », avec une accusation d’« incitation à l’insurrection ». Cela aurait contraint la Maison-Blanche à se mettre en mode « gestion de crise ».

Bien qu’il ait tenu des propos sévères à l’encontre de Trump, Biden n’a pas pleinement approuvé les efforts de destitution de la Maison-Blanche. En effet, il s’est contenté de dire : « C’est au Congrès de prendre cette décision. Je me concentre sur mon travail ».

Joe Biden qualifie Donald Trump de « président le plus incompétent » de l’histoire des États-Unis
AP

« Dans 12 jours – si Dieu le veut – je serai président des États-Unis d’Amérique, et je me concentre sur l’urgence de trois préoccupations immédiates… le virus, le vaccin et la croissance économique », poursuit Biden. « Ce que le Congrès décide de faire, c’est à eux de le décider. »

« Je pense qu’il est important que nous nous attelions à la tâche de le démettre de ses fonctions. Le moyen le plus rapide d’y parvenir est de prêter serment le 20 janvier. C’est au Congrès de décider de ce qui se passera avant ou après cela, mais c’est ce que j’attends avec impatience : qu’il quitte ses fonctions. »

Peu avant d’être suspendu à vie de Twitter, Trump a confirmé qu’il n’assisterait pas à l’investiture de Biden. Le président élu a déclaré que c’était « l’une des rares choses sur lesquelles lui et moi nous sommes mis d’accord… c’est une bonne chose qu’il ne se présente pas. »