Gayana Chuklansev, une infirmière de l’unité de soins intensifs qui travaille à Los Angeles, en Californie, a publié un message sincère suppliant les gens d’être plus prudents alors que les hôpitaux sont bondés de patients atteints de la Covid-19.

Dans la séquence, qui a été visionnée plus d’un million de fois, Gayana commence à pleurer lorsqu’elle explique ce que c’est que de travailler en première ligne pendant la pandémie. « Je ne sais pas comment le dire autrement, mais je vous supplie de cesser d’être négligents », dit Gayana. « Nous n’avons pas de respirateurs pour les patients. Nous n’avons pas de médicaments sédatifs pour eux. Ils meurent comme des mouches. »

PUBLICITÉ
Une infirmière en larmes supplie les gens de cesser d’être négligents alors que les hôpitaux sont débordés
Gayana Chuklansev

« Nous sommes pleins. Nous sommes au maximum de nos capacités. Nous n’avons pas de ressources. Nous n’avons pas de personnel. Nos médecins ne peuvent même pas intuber les patients parce qu’ils ont environ quarante patients chacun. C’est comme une zone de guerre et nous demandons de l’aide et l’aide ne vient pas. »

Une infirmière en larmes supplie les gens de cesser d’être négligents alors que les hôpitaux sont débordés
Gayana Chuklansev

« Les infirmières reçoivent toutes des messages disant “vous avez choisi ce travail”. Mais nous n’avons pas choisi ce boulot pour regarder des patients mourir parce que nous ne pouvons pas les aider physiquement. Alors, s’il vous plaît, arrêtez d’être négligents, restez chez vous pendant les Fêtes parce que ça ne fera qu’empirer. »

La séquence, qui a été diffusée juste avant Noël, a suscité une vague de soutien envers l’infirmière. Une personne a répondu : « C’est tellement déchirant. Merci d’avoir utilisé votre plateforme pour partager la réalité de ce qui se passe. Merci pour tout ce que vous faites. Tenez bon. »

Une autre personne a écrit : « Merci d’avoir diffusé ce message ! C’est tout simplement déchirant. Merci à tous ceux qui sont en première ligne et qui font tant de sacrifices pour nous et nos familles. » Une troisième utilisatrice a dit : « Je suis désolée. Merci pour tout ce que vous faites. Le port d’un masque et la distanciation sociale peuvent littéralement sauver des vies. »

Les États-Unis ont été particulièrement touchés par le coronavirus. Plus de 100 000 personnes sont hospitalisées chaque jour depuis 27 jours. Il y a eu plus de 19 millions de cas de Covid-19 et plus de 300 000 décès. La Californie, où travaille Gayana, a connu une forte augmentation du nombre de cas au cours des deux derniers mois. Les hôpitaux ont maintenant du mal à faire face à la situation.