Lors d’un weekend au chalet entre amis, Pierre-Louis Paquin a fait comme si de rien n’était, comme si le virus n’était qu’une « illusion ». Baisser sa garde aura été l’une des pires décisions de sa vie. « Dix jours de grosse grippe intense, des nausées, une demi-journée à l’hôpital où j’ai dû être réhydraté parce que je ne gardais aucun liquide », a écrit M. Paquin sur Facebook.

L’homme a contracté le coronavirus pendant ses vacances. « On a reçu un couple d’amis au chalet. Dès le départ on avait pris les prédispositions pour pouvoir se protéger. Eux dormaient dans la tente à l’extérieur. Plus le weekend avançait, plus on se croisait et on faisait à manger ensemble. Et puis, à un moment donné, on a fini par laisser tomber les barrières, baisser la garde », a déclaré M. Paquin.

On reproche souvent aux gens d’utiliser les médias sociaux en ne montrant que le côté rose de la vie, comme si on se…

Posted by Pierre-Louis Paquin on Saturday, August 22, 2020

L’homme d’une trentaine d’années, qui n’avait aucune condition médicale sous-jacente, a raconté en entrevue que la simple action de descendre les escaliers était un défi colossal. Et pourtant, Pierre-Louis Paquin est normalement capable de courir 5 km sans difficulté.

Pierre-Louis Paquin compare la maladie de COVID-19 à une grosse grippe qui n’arrête pas. Il indique aussi que les symptômes sont apparus graduellement. « Habituellement, une grippe, ça dure 3 ou 4 jours et ça finit par partir », a-t-il déclaré. « Mais là, ça faisait 7 ou 8 jours et je n’étais pas capable de garder aucun liquide. Je me suis dit : “Quand est-ce que je vais arrêter d’avoir des nausées ? ” ».

M. Paquin se dit chanceux que son calvaire n’a pas duré trop longtemps. Au bout d’une dizaine de jours, il était guéri. « Loin de moi l’idée de faire la morale, je ne suis pas un moraliste. Je veux simplement partager mon expérience, parce que oui, la COVID existe. »