Un homme d’une trentaine d’années a déclaré faire face à un effet secondaire à long terme de la COVID-19 : le rétrécissement du pénis, rapporte Slate. Avant de tomber malade, il décrivait son pénis comme étant d’une taille « supérieure à la moyenne ». Après avoir contracté le coronavirus en juillet 2021 et avoir été hospitalisé, l’homme a remarqué que son pénis avait rétréci d’au moins 4 cm.

« Il semble que je sois resté avec un problème persistant. Mon pénis a rétréci », écrit l’homme, qui n’a pas divulgué son statut vaccinal. « C’est apparemment dû à des dommages vasculaires et les médecins semblent penser que c’est probablement permanent. »

Un homme affirme que la COVID a fait rétrécir son pénis de 4 cm

Selon les urologues, d’autres personnes ont constaté que leurs érections étaient affectées par une infection à la COVID-19. En novembre, un groupe d’urologues a diffusé un message d’intérêt public en l’honneur du mois national de l’impuissance et a averti les gens de se faire vacciner contre la COVID-19 afin de « sauver l’avenir des érections ». Ils ont déclaré que la maladie peut provoquer une dysfonction érectile chez certains patients, les laissant avec une « bite COVID ».

La COVID-19 peut avoir un impact sur le flux sanguin vers le pénis, provoquant une dysfonction érectile chez certains patients

Un homme affirme que la COVID a fait rétrécir son pénis de 4 cm

Il existe des preuves que la COVID-19 peut avoir un impact sur le pénis. Une petite étude publiée en août 2021 a révélé que certaines personnes ayant souffert de dysfonction érectile après une infection à la COVID-19 avaient des particules virales dans leur pénis. Les auteurs de l’étude ont écrit que l’infection pouvait avoir restreint le flux sanguin vers le pénis.

Les infections à la COVID-19 ont été associées à une mauvaise circulation et à des caillots sanguins, observés chez les patients souffrant d’« orteils COVID », d’accidents vasculaires cérébraux et d’insuffisance cardiaque.

Les urologues affirment que les pompes à pénis et les dispositifs d’étirement pourraient aider à « réhabiliter » les personnes souffrant de
dysfonction érectile lié à la COVID

Un homme affirme que la COVID a fait rétrécir son pénis de 4 cm

Le Dr Charles Welliver, urologue et directeur du service de santé masculine de l’Albany Medical College, a déclaré qu’il existe des moyens de traiter cette maladie qui impliquent une rééducation. Bien que l’on ait d’abord pensé qu’une faible dose de médicaments contre les troubles de l’érection pouvait aider, le Dr Welliver affirme que les dispositifs qui étirent le pénis ou qui le gonflent peuvent aider à retrouver la circonférence et la longueur perdues.

La Dre Ashley G. Winter, urologue et médecin spécialiste de la médecine sexuelle, recommande également l’utilisation d’une pompe à pénis pour réhabiliter le pénis en faisant ce que l’on appelle une « pompe du pénis », qui consiste à mettre en marche l’appareil pour encourager le flux sanguin. « Ce sont des choses faciles que vous pouvez faire à la maison pour prévenir le rétrécissement ou pour récupérer la longueur que vous avez perdue », a-t-elle déclaré.