Un mari dévoué est malheureusement mort du Covid-19 moins de trois semaines après avoir insisté pour rende visite à sa femme avant qu’elle ne succombe au virus. Sam Reck, âgé de 90 ans, était allé voir sa femme JoAnn, âgée de 86 ans, au Lakeland Regional Health Medical Center en Floride, voulant lui rendre visite une dernière fois avant son décès.

Après que JoAnn ait contracté le coronavirus et soit tombée malade, les médecins ont averti Sam de ne pas lui dire adieu en personne, car il pourrait tomber malade lui aussi et mourir. Mais Sam a ignoré les craintes et a passé quelques derniers moments avec sa femme avant sa mort le 12 juillet. Avant de mourir le 1er août, Sam a dit à sa famille qu’il ne regrettait pas sa visite et qu’il était « très heureux » d’avoir pu lui dire au revoir.

Un homme de 90 ans, qui avait insisté pour voir sa femme atteinte du Covid-19 sur son lit de mort, est mort aussi

Les deux amoureux avaient été surnommés les « Roméo et Juliette » de leur maison de retraite à Lakeland, où des mesures strictes contre les coronavirus menaçaient de les séparer. Ainsi, ils avaient été contraints de respecter la distanciation sociale lors de leurs visites.

Un homme de 90 ans, qui avait insisté pour voir sa femme atteinte du Covid-19 sur son lit de mort, est mort aussi

Scott Hooper, le fils de JoAnn, a rendu hommage au couple sur Facebook : « Aujourd’hui, le Covid-19 nous a enlevé Sam, comme notre mère trois semaines plus tôt. C’était étrange de retourner dans la pièce où j’avais vu ma mère pour la dernière fois, maintenant que Sam éprouvait la même difficulté à respirer. »

Un homme de 90 ans, qui avait insisté pour voir sa femme atteinte du Covid-19 sur son lit de mort, est mort aussi

« Il était avec nous dans cette pièce lorsque nous avons tous dit au revoir à ma mère. C’était un homme très brisé de la voir souffrir. Après que Sam ait reçu un diagnostic de Covid-19, je lui ai demandé s’il regrettait sa visite à l’hôpital. Il a répondu sans hésiter : “Pas du tout”. »

Un homme de 90 ans, qui avait insisté pour voir sa femme atteinte du Covid-19 sur son lit de mort, est mort aussi

Scott a expliqué que sa mère souffrait de démence et que Sam l’avait aidée à surmonter sa lutte quotidienne. « Il se rendait à l’hôpital en scooter tous les matins et restait avec elle toute la journée jusqu’à ce qu’il l’embrasse pour lui souhaiter bonne nuit et retourne dans sa chambre ».

Un homme de 90 ans, qui avait insisté pour voir sa femme atteinte du Covid-19 sur son lit de mort, est mort aussi

« Merci, Sam, pour tout ce que tu as fait pour notre famille, et pour avoir aimé ma mère. Nous t’aimons tous. Je sais que tu es maintenant de retour avec ma mère pour jouer de la musique avec elle. »