Les habitants de certaines régions de l’Inde voient clairement les montagnes de l’Himalaya pour la première fois depuis des décennies. Cela s’est produit après que la mise en quarantaine du coronavirus ait réduit la quantité de pollution dans le pays et aidé l’air à s’éclaircir un peu.

Les habitants du district de Jalandhar, au Punjab, dans le nord de l’Inde, à environ 200 kilomètres des montagnes, profitent de la vue spectaculaire. L’une des personnes célébrant le spectacle est le joueur de cricket indien Harbhajan Singh, tandis que d’autres utilisateurs de Twitter affirment à quel point la pollution est un problème grave en Inde. Une personne a même déclaré que c’était la première fois qu’elle voyait clairement l’Himalaya depuis près de 30 ans.

Le joueur de cricket Harbhajan Singh était ravi de voir que la baisse de la pollution lui avait permis de voir l’Himalaya depuis son domicile

« C’est incroyable de voir les montagnes depuis ma ville natale », a déclaré Harbhajan. Il a souligné que la qualité de l’air près de chez lui s’était « beaucoup améliorée » et que c’était la raison pour laquelle les gens pouvaient désormais observer les montagnes qu’ils ne pouvaient « jamais » voir auparavant.

Voici la partie de l’Inde où les gens ont rapporté avoir enfin pu voir l’Himalaya en raison d’une baisse du taux de pollution atmosphérique

Une femme a déclaré que c’était la première fois en près de 30 ans qu’elle voyait clairement l’Himalaya depuis son domicile

L’Inde est actuellement sous confinement pendant 21 jours afin de ralentir la propagation du coronavirus. Puisqu’il y a moins de personnes dans les rues et moins d’entreprises ouvertes, les niveaux de pollution dans certaines parties du pays ont baissé et il y a moins de smog.

« Pour sauver l’Inde, pour sauver chacun de ses citoyens, toutes les rues et tous les quartiers sont désormais placés en confinement », a déclaré le premier ministre Narendra Modi après que le confinement ait été imposé à l’échelle nationale le 24 mars. L’Inde compte actuellement plus de 5 000 cas de COVID-19 et au moins 149 personnes sont décédées des suites de la maladie.

D’autres personnes vivant dans le nord de l’Inde ont également partagé des photos de la chaîne de montagnes prises depuis leur domicile

L’Office central de contrôle de la pollution de l’Inde a confirmé que le verrouillage du coronavirus a entraîné une amélioration de la qualité de l’air. L’India Today Intelligence Unity a remarqué une amélioration de 33 % de la qualité de l’air entre le 16 et le 27 mars.

Le pays compte plus de 1,3 milliard d’habitants et l’Organisation mondiale de la santé a déclaré qu’environ 1,5 million de personnes sont mortes de la pollution de l’air en 2012. Cela s’explique par le fait que l’Inde dépasse de cinq fois les limites de qualité de l’air fixées par l’OMS.

La quarantaine Covid-19 a eu un effet sur la pollution non seulement en Inde, mais aussi dans le monde entier. Des images satellites ont montré une baisse de la pollution atmosphérique dans certaines villes européennes et américaines après que les gens ont été invités à rester chez eux et que les entreprises non essentielles ont dû fermer.