Une mère partage une vidéo de sa fille « possédée » après avoir été droguée dans une boîte de nuit

Une maman a lancé un avertissement déchirant aux parents après que sa fille a été droguée dans une boîte de nuit. Claire, de Southend-on-Sea, dans l’Essex, en Angleterre, a déclaré que sa fille Millie Taplin semblait « figée » et « possédée » pendant quatre heures après sa première sortie en boîte depuis ses 18 ans.

Elle a publié une vidéo de Millie allongée sur un lit d’hôpital avec la légende suivante : « Aussi dérangeant que cela puisse paraître, si cela sauve une fille, juste une, alors cela vaut la peine d’être partagé. Rien ne peut vous préparer à voir ça. »

Une mère partage une vidéo de sa fille « possédée » après avoir été droguée dans une boîte de nuit
Claire Taplin

Dans la vidéo, Millie a du mal à placer un mot alors qu’elle serre la mâchoire et tourne la tête de gauche à droite. Ses doigts sont pliés dans une position tendue tandis que Claire tente de la réconforter. « C’est absolument horrible. Elle avait l’air possédée », dit Claire, selon Mirror. « Je la regardais et je me disais ‘Mais qu’est-ce qu’ils lui ont donné ?’. Je n’avais jamais rien vu de tel de ma vie. Elle était complètement figée. Ses mains étaient comme des griffes. »

18-Year-Old Girl Reportedly Has Drink Spiked

A mum is warning parents and nightclub goers after her daughter was allegedly “spiked” in a Southend venue, causing her to be rushed to hospital in this shocking state. 18-year-old Millie Taplin was enjoying her first night out in Southend since turning 18 when the disturbing incident happened. Millie was with some friends in the Moo Moo nightclub and had only had a few drinks. But after accepting a drink from a man she had been talking to, she felt sick very quickly and then became unable to speak or walk. Millie said: “I had a couple of sips, not a lot because it was a strong drink and I don’t like strong drinks! I went back out to the smoking area with my friends and went back in about 10 minutes later. That’s when I started to feel a bit sick. I started to feel really hot so I told my friends I need to go outside get some fresh air. “I was sick in the alleyway opposite and that’s when I couldn’t see properly, I couldn’t feel my hands. I knew that I wasn’t right, I was trying to speak and was stuttering and mumbling. My friends then phoned my sister and I had to be carried to the car and taken to A&E.” Millie’s mum Claire said: “She was lucky to have amazing friends that got her to hospital as if they hadn’t the outcome would have been completely different. It was the most disturbing sight of my daughter I have ever seen. We do not want anyone else to go through it.“The hospital said that it looked like two different drugs had been used. We want to share this to educate young girls or anyone really. If it saves just one person from this horrendous act then it was worth sharing this. “The club manager was very good. He phoned me to get details and said he will contact the police and we already had phoned them. I’m sharing this for awareness, not to blame or tarnish the club’s reputation.” Millie added: “I wouldn’t wish the feeling upon anyone at all, I’ve never been so scared in my life. I am thinking twice about going out now, it’s a shame because no one should have to feel like that!”—————-A spokesperson for MooMoo Nightclub said: “We urge all customers to be present when their drink is ordered and that they do not leave it unattended. The alleged drink spiked appears to have been accepted from a person known to the lady affected and whilst it was not reported to us at the time, we are assisting the police who are dealing with the matter.”—————-Essex Police say that it can take only minutes for someone to feel the effects of a spiked drink. Their advice states: “The best way to protect yourself and your friends from being spiked is to be aware of what you consume and never take a drink that you haven’t seen being prepared in front of you. Never leave your drink unattended, even for a moment, and if it doesn’t taste right, don’t finish it.“If you or your friends start to feel strange or unwell then you should get help and seek medical advice straight away. When you go out for an evening you never know who you’re going to meet, so always keep your wits about you. If someone appears to be over-friendly and eager to get you to drink, be vigilant.” A Freedom of Information request, published by Essex Police, revealed that there were nearly 200 drink spiking incidents reported between 2016 and 2020.The report says: “There are many different reasons why a drink may be spiked from a ‘prank’ to an intended robbery or sexual assault. Whilst a large number of people do report this, it is believed that many more cases may go unreported, due to either memory loss or embarrassment.”

Posted by Your Southend on Monday, August 2, 2021

Claire se souvient que Millie est sortie avec un groupe d’amis dans la boîte de nuit Moo Moo à Southend et a déclaré qu’un homme, qui était avec un groupe de personnes qu’elle connaissait, lui a offert une boisson à base de vodka et de limonade et lui a dit « essaie ça ». La jeune femme a pris une ou deux gorgées de la boisson et a commencé à se sentir mal environ cinq à dix minutes plus tard. Elle a finalement été emmenée à l’hôpital, où Claire s’est précipitée pour voir sa fille.

Millie, qui s’est aujourd’hui remise de son malaise, se souvient qu’elle était terrifiée alors qu’elle était pleinement consciente de tout ce qui se passait, mais ne pouvait pas répondre. « Dans ma tête, j’étais là, mais dans mon corps, je n’y étais pas », a déclaré Millie. « Je n’avais jamais ressenti cela. Les médecins m’ont vraiment soutenue et ont essayé de me calmer. J’étais dans un tel état quand je suis arrivée. J’avais tellement peur. Je ne veux plus jamais revivre cela. C’était horrible. »

Une mère partage une vidéo de sa fille « possédée » après avoir été droguée dans une boîte de nuit
Claire Taplin

Claire a dit qu’ils ont signalé l’incident à la police d’Essex et à la boîte de nuit. « Nous enquêtons après avoir reçu le signalement d’une femme qui a été droguée dans une boîte de nuit de Southend », a déclaré un porte-parole de la police de l’Essex. « Il est rapporté qu’une jeune femme de 18 ans a été malade à l’extérieur d’une boîte de nuit à Warrior Square. Le signalement nous a été fait à 3h30 du matin le dimanche 1er août. La femme a été emmenée à l’hôpital pour être examinée. Aucune arrestation n’a été effectuée et notre enquête se poursuit. »

« Nous exhortons tous les clients à être présents lorsque leur boisson est commandée et à ne pas la laisser sans surveillance », a déclaré un porte-parole de la boîte de nuit Moo Moo. « La boisson prétendument droguée semble avoir été acceptée d’une personne connue de la dame concernée. Bien que cela ne nous ait pas été signalé à l’époque, nous aidons la police qui s’occupe de cette affaire. »