La grossesse peut être une période merveilleuse, mais également très difficile et les nausées matinales en sont l’un des aspects les plus désagréables.

Une étude a montré que les hormones responsables des nausées matinales sont les mêmes que celles liées au développement cérébral chez les enfants. Qu’est-ce que ça veut dire ? Continuez à lire pour en savoir plus.

Un malaise avec un but

Des chercheurs ont découvert que les femmes enceintes qui souffrent de nausée sont plus susceptibles d’avoir des enfants intelligents

Des recherches publiées dans The Journal of Pediatrics ont révélé que les nausées qui se produisent pendant la grossesse sont un excellent signe d’un QI élevé chez les enfants. En outre, plus l’intensité des nausées est élevée, plus l’intelligence prédite des enfants sera élevée. L’étude a été réalisée sur 121 femmes enceintes de 1998 à 2003 et les niveaux de QI des enfants ont été analysés entre 3 et 7 ans.

Des résultats à long terme

Des chercheurs ont découvert que les femmes enceintes qui souffrent de nausée sont plus susceptibles d’avoir des enfants intelligents

D’autres études, comme celle publiée dans la revue JAMA Internal Medicine, ont révélé que les nausées matinales pendant la grossesse étaient un bon signe, car elles étaient liées à un taux de fausse couche plus faible. En d’autres termes, les nausées matinales ont une fonction protectrice, car elles signifient que les niveaux d’hormones sont suffisamment élevés pour maintenir la grossesse.

Le développement neuronal à puissance maximale

Des chercheurs ont découvert que les femmes enceintes qui souffrent de nausée sont plus susceptibles d’avoir des enfants intelligents

Les nausées matinales ne sont pas du tout agréables, mais savoir qu’elles ont un sens et qu’elles ont une valeur nous incite à les percevoir différemment. Les enfants de mères qui avaient la nausée matinale obtenaient de meilleurs résultats aux tests de QI que ceux dont les mères n’avaient pas souffert de nausées pendant leur grossesse. L’augmentation des gonadotrophines chorioniques humaines (GCH), l’explication probable à la nausée du matin, crée un environnement idéal pour le placenta et pour un meilleur développement neuronal chez les enfants.

Tout va finir par passer

Des chercheurs ont découvert que les femmes enceintes qui souffrent de nausée sont plus susceptibles d’avoir des enfants intelligents

Cette étude donne une lueur d’espoir aux femmes qui souffrent de nausées matinales entre la première semaine et les semaines 14, 15 et 16, soit la période où elles commencent à ressentir les prochains symptômes de la grossesse, tels que la somnolence, la fatigue et l’enflure.

Que penses-tu de cette découverte ? As-tu eu des nausées pendant ta grossesse ? Partage ton expérience dans les commentaires.