Les effets dévastateurs des déchets ont été photographiés lorsqu’un photographe animalier a repéré un masque emmêlé dans les serres d’un faucon pèlerin. Le photographe Steve Shipley s’est rendu dans le North Yorkshire dans l’espoir d’apercevoir le jeune oiseau, possiblement âgé de trois ou quatre semaines, dans son habitat naturel.

Malheureusement, l’aspect « naturel » de la scène a été gâché par le fait qu’il y avait un masque jetable emmêlé dans les serres de l’oiseau, un article qui est devenu couramment utilisé par le public à la suite de la pandémie de coronavirus.

Un faucon saisit un masque jeté avant de s’envoler avec le masque emmêlé dans les serres

Les responsables de la santé exhortent les gens à porter un masque pour prévenir la propagation du Covid-19, et le port d’un tel masque est désormais obligatoire dans de nombreux lieux publics du monde. Si certains ont choisi d’acheter des masques réutilisables, d’autres se contentent de masques jetables, qui peuvent finir par polluer l’environnement s’ils ne sont pas jetés correctement.

Un faucon saisit un masque jeté avant de s’envoler avec le masque emmêlé dans les serres

Shipley, âgé de 53 ans, a remarqué que le faucon pèlerin transportait quelque chose lorsqu’il l’a repéré, mais ce n’est qu’en regardant les images qu’il a prises qu’il s’est rendu compte de ce que c’était exactement.

« Ce sont de si beaux oiseaux. Au début, je pensais que celui-ci portait un sac en plastique, mais j’ai ensuite repéré la couleur bleue et j’ai réalisé que c’était un masque », a déclaré Shipley.

Un faucon saisit un masque jeté avant de s’envoler avec le masque emmêlé dans les serres

Steve pense que le masque a dû être jeté par les visiteurs d’un point d’intérêt touristique voisin, et lorsque le faucon pèlerin a repéré le masque, il a plongé pour le saisir. Steve pense que le faucon pèlerin a cru que le masque était de la nourriture. « Il aurait pu mourir s’il l’avait mangé », a déclaré Shipley.

« Le faucon pèlerin est l’un des oiseaux les plus protégés du pays. C’est l’une des choses les plus tristes que j’ai vues en faisant de la photographie d’animaux sauvages », a déclaré le photographe. « Pourquoi les gens ne peuvent-ils pas se débarrasser correctement de ces masques ? Ils sont censés nous protéger, mais évidemment pas les animaux sauvages. »

Un faucon saisit un masque jeté avant de s’envoler avec le masque emmêlé dans les serres

Le faucon pèlerin est l’oiseau le plus rapide du monde, atteignant 390 km/h lors de son plongeon de chasse. Il survit généralement en mangeant des oiseaux de taille moyenne ainsi que des petits mammifères comme les souris et les écureuils.

Les masques feront probablement partie de notre vie quotidienne pendant longtemps, et nous devons les éliminer correctement pour éviter qu’ils ne fassent des ravages sur la planète et ne nuisent à la faune.