Des archéologues égyptiens ont annoncé la découverte de 59 sarcophages en bois bien conservés et scellés qui ont été enterrés il y a plus de 2 500 ans. En ouvrant l’un des sarcophages décorés devant les médias samedi, l’équipe a révélé des restes momifiés enveloppés dans un tissu funéraire qui portait des inscriptions hiéroglyphiques de couleurs vives.

Cette découverte spectaculaire a été faite au sud du Caire dans le vaste cimetière de Saqqarah, la nécropole de l’ancienne capitale égyptienne de Memphis, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO. « Nous sommes très heureux de cette découverte », a déclaré Mostafa Waziri, secrétaire général du Conseil suprême des antiquités, selon Le Monde.

L’Égypte met au jour 59 sarcophages anciens pour la première fois en 2 500 ans

Depuis que la découverte des 13 premiers cercueils a été annoncée il y a près de trois semaines, d’autres ont été découverts dans des puits à des profondeurs allant jusqu’à 12 mètres. Selon le ministre du Tourisme et des antiquités, Khaled al-Anani, un nombre inconnu de cercueils supplémentaires pourrait encore y être enterré sur le site, près de la pyramide de Djoser, vieille de 4 700 ans.

L’Égypte met au jour 59 sarcophages anciens pour la première fois en 2 500 ans

Les cercueils, scellés il y a plus de 2 500 ans, remontent à la fin de l’Égypte ancienne, vers le sixième ou septième siècle av. J.-C., a ajouté le ministre. « J’ai été témoin de l’ouverture d’un des cercueils… la momie semble avoir été momifiée hier », a déclaré M. al-Anani.

L’Égypte met au jour 59 sarcophages anciens pour la première fois en 2 500 ans

Les fouilles à Saqqarah ont permis de mettre au jour ces dernières années des trouvailles d’artefacts ainsi que des serpents, oiseaux, scarabées et autres animaux momifiés. Les études préliminaires ont indiqué que les sarcophages appartenaient probablement à des prêtres, des hommes d’État et des personnalités de la société égyptienne antique de la 26e dynastie.

L’Égypte met au jour 59 sarcophages anciens pour la première fois en 2 500 ans

La découverte des cercueils est la première grande annonce depuis l’épidémie de COVID-19 en Égypte, qui a entraîné la fermeture de musées et de sites archéologiques pendant environ trois mois depuis la fin mars.

L’Égypte met au jour 59 sarcophages anciens pour la première fois en 2 500 ans

Tous les cercueils seront transportés au Grand Musée égyptien qui sera bientôt ouvert sur le plateau de Gizeh, a déclaré M. al-Anani. Ils seront placés en face d’une salle abritant 32 autres sarcophages scellés de prêtres de la 22e dynastie, qui ont été trouvés l’année dernière dans la ville méridionale de Louxor.

L’Égypte met au jour 59 sarcophages anciens pour la première fois en 2 500 ans

L’ouverture du Grand Musée égyptien, qui a été reportée à plusieurs reprises, est prévue pour 2021.