L’un des rares avantages du confinement a été l’impact qu’il a eu sur l’environnement. Ainsi, les gens ont pu profiter d’un air et d’une eau plus propres dans de nombreuses régions du monde. Le dernier exemple est celui de la Turquie, où les vestiges d’une basilique submergée vieille de 1 600 ans sont réapparus.

D’incroyables photographies montrent les eaux cristallines du lac Iznik dans la région nord-ouest du pays, ainsi que la basilique de l’époque byzantine quelques mètres sous la surface. Les ruines, qui sont généralement recouvertes d’algues, ont été découvertes pour la première fois en 2014 et constituent un exemple architectural du christianisme primitif.

Une église réapparaît au fond d’un lac après 1 600 ans alors que le confinement élimine la pollution

Au moment de la découverte, l’Archaeological Institute of America a classé la basilique parmi les dix premières découvertes de l’année. Les historiens pensent que la basilique a été construite en 390 après J.-C. en l’honneur de Saint Néophyte, un saint chrétien martyrisé en 303 après J.-C.

Une église réapparaît au fond d’un lac après 1 600 ans alors que le confinement élimine la pollution

En 2015, le chef du département d’archéologie de l’université d’Uludag, le professeur Mustafa Sahin, a déclaré ce qui suit : « Nous pensons que l’église a été construite au 4e siècle ou à une date ultérieure. Il est intéressant de voir des gravures du Moyen-Âge représentant ce meurtre. Nous voyons Néophyte se faire tuer sur la côte du lac ».

Une église réapparaît au fond d’un lac après 1 600 ans alors que le confinement élimine la pollution

Selon le professeur Sahin, l’église se serait effondrée lors d’un tremblement de terre vers 740 après J.-C. Sahin a déclaré à Live Science qu’il était surpris par cette découverte, car il menait des recherches dans le lac Iznik depuis des années et n’avait jamais trouvé cette structure.

Une église réapparaît au fond d’un lac après 1 600 ans alors que le confinement élimine la pollution

Sahin a fait écho à ces sentiments dans une interview avec l’Archaeological Institute of America : « Je n’en ai pas cru mes yeux quand je les ai vues sous l’hélicoptère. Je me suis dit : “Comment se fait-il que personne n’ait remarqué ces ruines avant ?” ».

Une église réapparaît au fond d’un lac après 1 600 ans alors que le confinement élimine la pollution

Le professeur Sahin a également émis l’hypothèse qu’il y avait peut-être un temple païen caché sous les vestiges. Des documents sur la région montrent un lien entre l’empereur romain Commode et un temple correspondant à celui d’Iznik qui, à l’époque, était connu sous le nom de Nicée. En discutant de ces affirmations, le professeur a posé la question : « Ce temple pourrait-il se trouver sous les vestiges de la basilique ? »