Une photographie d’une éclipse solaire dans le désert de Dubaï est récemment devenue virale. L’homme derrière la photo, Joshua Cripps, s’en allait à une conférence de photographie quand il a reçu un conseil d’un ami au sujet d’une éclipse solaire à venir. Cripps ne pouvait tout simplement pas la manquer.

« Pour être honnête, c’est arrivé presque par hasard », a expliqué Cripps. « Je planifiais déjà un voyage à bord de la croisière Nomad, une conférence en mer pour les nomades numériques, qui a commencé à Athènes et s’est terminée à Dubaï début décembre 2019. »

Un photographe a pris une superbe photo qui a nécessité un temps fou à planifier

Un photographe a pris une superbe photo qui a nécessité un temps fou à planifier

« Un de mes amis gère l’application PhotoPills qui aide les photographes à planifier des photos et il sait donc toujours quand et où sont les prochaines éclipses, les pluies de météores, la Voie lactée, et tout le reste. Alors, il m’a dit qu’il y allait y avoir une éclipse annulaire juste à côté de Dubaï le lendemain de Noël. C’est alors que j’ai décidé de rester aux Émirats arabes unis pour photographier l’éclipse. »

Un photographe a pris une superbe photo qui a nécessité un temps fou à planifier

Un photographe a pris une superbe photo qui a nécessité un temps fou à planifier

« La distance et l’élévation étaient motivées par deux choses distinctes », a expliqué Cripps. « L’angle de 6,15 degrés était dicté simplement par la position du soleil et de la lune au moment de l’éclipse. De l’endroit où je me tenais lorsque l’éclipse était à la totalité maximale, elle serait à 6,15 degrés dans le ciel. J’ai obtenu ces informations dans l’application PhotoPills. »

Un photographe a pris une superbe photo qui a nécessité un temps fou à planifier

Un photographe a pris une superbe photo qui a nécessité un temps fou à planifier

« Pour la distance, cela a été entièrement dicté par ma vision », a-t-il poursuivi. « Je savais que je voulais que l’éclipse entoure l’homme et le chameau. Un homme et un chameau debout l’un à côté de l’autre font un peu moins de 3 mètres de diamètre. J’ai donc eu besoin que le soleil soit large d’environ 3 mètres sur la photo. »

Un photographe a pris une superbe photo qui a nécessité un temps fou à planifier

Après des semaines de planification, Cripps avait environ 23 minutes pour prendre la photo parfaite et a fait plus de 130 tentatives. Cripps a également dû attendre l’éclipse pendant plusieurs semaines.

Un photographe a pris une superbe photo qui a nécessité un temps fou à planifier

« Pour prendre la photo, j’ai utilisé un appareil Nikon Z 7 en mode recadrage DX, avec l’objectif AF-S NIKKOR 200-500 mm f / 5.6E ED VR fixé à l’aide de l’adaptateur de monture FTZ. Une distance focale à 500 mm (équivalent à 750 mm en mode DX), f / 8, 1/100 seconde, 200 ISO, exposition manuelle, mesure matricielle. Un filtre ND (densité neutre) à 10 arrêts se trouvait sur la lentille. L’image finale a été recadrée par ordinateur. »

L’éclipse n’était pas la seule chose qu’il a photographiée, alors voici quelques clichés du désert pour votre plaisir

Un photographe a pris une superbe photo qui a nécessité un temps fou à planifier

Un photographe a pris une superbe photo qui a nécessité un temps fou à planifier

Un photographe a pris une superbe photo qui a nécessité un temps fou à planifier

Un photographe a pris une superbe photo qui a nécessité un temps fou à planifier

Un photographe a pris une superbe photo qui a nécessité un temps fou à planifier

Un photographe a pris une superbe photo qui a nécessité un temps fou à planifier

Un photographe a pris une superbe photo qui a nécessité un temps fou à planifier

Un photographe a pris une superbe photo qui a nécessité un temps fou à planifier

Un photographe a pris une superbe photo qui a nécessité un temps fou à planifier