Des images ont été filmées montrant une cliente en train de renverser plusieurs bouteilles de vin dans un magasin Co-op de Surrey, en Angleterre, apparemment parce qu’on lui avait demandé de suivre les règles en vigueur en raison du Covid-19.

La femme a également jeté des oeufs et du lait dans le magasin avant de donner des coups de poing et des coups de pied au personnel. L’un des membres du personnel – qui a souhaité garder l’anonymat – a raconté à Metro comment la femme avait crié sur elle et son collègue avant de se précipiter au rayon des alcools et de renverser des articles des étagères, créant tout un tas de dégâts et de désordre.

Les images de vidéosurveillance de l’incident, qui a eu lieu en mai, ont été diffusées aujourd’hui et montrent la femme en train de casser des bouteilles de vin, laissant le sol couvert d’une énorme quantité de liquide et de verre.

L’employé du magasin a déclaré : « Un jour de mai, au plus fort du confinement, une cliente est devenue très agitée lorsque nous lui avons demandé de suivre le système d’aller simple du magasin. Elle s’est mise en colère et s’est mise à crier après moi et mon collègue qui servait les clients derrière la grille de protection de la caisse. »

Une cliente détruit deux étagères de bouteilles de vin après avoir été invitée à suivre les règles du Covid-19

« Elle s’est précipitée vers la caisse et a perdu la tête, frappant mon collègue et lui donnant des coups de pied avant de se précipiter dans le rayon des alcools où elle a commencé à saisir des bouteilles de vin et à les envoyer par terre. Deux étagères entières de bouteilles en verre se sont effondrées. Elle a alors pris un panier contenant du lait et des oeufs et l’a jeté dans le magasin. »

La travailleuse « terrifiée » a déclaré que ce n’était pas la première fois qu’une telle chose lui arrivait, et a demandé que les travailleurs clés reçoivent plus de soutien contre la violence durant cette pandémie.

Une cliente détruit deux étagères de bouteilles de vin après avoir été invitée à suivre les règles du Covid-19

Aujourd’hui, les PDG de 23 supermarchés et magasins de grande surface ont écrit au premier ministre pour demander une meilleure protection de leurs travailleurs. La lettre indique que les travailleurs clés sont confrontés à un scénario où « faire face à ce torrent quotidien de maltraitance et de menaces fait partie de notre travail ».

Jo Whitfield, le directeur général de Co-op Food, a déclaré : « Le rôle joué par les travailleurs des magasins au service de leurs communautés est tout simplement incroyable, et pourtant ils doivent faire face quotidiennement à des niveaux de violence et de maltraitance sans précédent ».