Les chats vivant avec des propriétaires dont le test de dépistage du Covid-19 est positif devraient s’isoler pour éviter la propagation du coronavirus, ont averti les scientifiques.

Si l’on sait depuis un certain temps que les chats sont capables de porter et de transmettre le coronavirus à d’autres animaux, aucune donnée n’indique que nos animaux domestiques peuvent nous transmettre l’infection.

Cependant, des experts américains insistent sur le fait que les chats sont très sensibles au virus et qu’ils doivent s’isoler de leurs propriétaires s’ils reçoivent un résultat positif au test, ainsi que respecter une certaine distance physique si l’animal doit être confié à un autre gardien.

Les chats doivent s’isoler pour arrêter la propagation du coronavirus, avertissent les scientifiques

Comme l’a rapporté le Daily Star, des chercheurs de la Colorado State University ont averti que « les chats de compagnie infectés ne devraient pas être autorisés à se promener librement à l’extérieur pour éviter le risque de propagation de l’infection à d’autres chats ou à d’autres animaux sauvages ».

Les chats doivent s’isoler pour arrêter la propagation du coronavirus, avertissent les scientifiques

« Bien qu’aucune des espèces n’ait développé de maladie clinique dans cette étude, les chats peuvent excréter le virus infectieux pendant cinq jours, tandis que les chiens ne semblent pas excréter le virus. Ainsi, si les humains symptomatiques suivent les procédures de quarantaine appropriées et restent à la maison avec leurs animaux de compagnie, il y a un risque minime qu’un chat potentiellement exposé infecte un autre humain. »

Les chats doivent s’isoler pour arrêter la propagation du coronavirus, avertissent les scientifiques

L’université a découvert que, même si les chats et les chiens sont capables de contracter le coronavirus, leur système immunitaire les empêche de devenir malades. Ils demeurent donc des porteurs sains et peuvent infecter d’autres animaux. L’étude, publiée dans Proceedings of the National Academy of Sciences, a noté qu’« il n’y a actuellement aucune preuve que les chats ou les chiens jouent un rôle significatif dans l’infection humaine ».

Les chats doivent s’isoler pour arrêter la propagation du coronavirus, avertissent les scientifiques

« La résistance à la réinfection laisse espérer qu’une stratégie de vaccination pourrait protéger les chats et les humains. Il est important de noter que les chats infectés excrètent seulement le virus les cinq premiers jours suivant l’exposition, ce qui suggère que s’ils entrent en contact avec des humains infectés, ils développeront la maladie et l’élimineront rapidement. »