Deux panthères nébuleuses très menacées sont nées au zoo Miami. Des gardiens ont confirmé qu’elles sont « en parfaite santé ». Les bébés, un mâle et une femelle, sont nés le 11 février, mais le Miami MetroZoo, également connu sous le nom de zoo Miami, vient d’annoncer leur naissance cette semaine après les avoir laissés dans une tanière avec leur mère depuis leur naissance pour leur permettre tisser des liens.

À la suite de leur examen et de leur vaccination, le mardi 7 avril, il a été confirmé par les gardiens que les nouveau-nés « se portent très bien ». Cependant, le personnel du zoo a déclaré qu’il prenait des mesures spéciales pour protéger les deux bébés à la suite de la récente révélation qu’un tigre avait contracté le coronavirus dans une autre installation zoologique.

Le mois dernier, un tigre malais de quatre ans au zoo du Bronx a été infecté par le virus. Des chercheurs ont affirmé qu’il est probable que le tigre, nommé Nadia, a été infecté par l’un de ses gardiens. Six autres lions et tigres du zoo ont également présenté des symptômes tels qu’une toux sèche et une perte d’appétit.

Dans une publication Facebook annonçant la naissance des bébés, le zoo a confirmé que son personnel prenait des précautions additionnelles telles que la désinfection des pédiluves avant d’entrer dans une zone féline, ainsi que l’utilisation de masques et de gants tout en travaillant dans ces zones.

La mère des deux bébés, Serai, est née en Virginie en mai 2011 avec le père, Rajasi, né au Tennessee en mars de la même année. « Il s’agit de la deuxième portée réussie pour les deux parents », a expliqué le zoo.

Les panthères nébuleuses sont considérées comme une espèce vulnérable en raison de la chasse excessive et se trouvent généralement dans les forêts du sud de la Chine, de Taïwan et de la Malaisie. Les adultes pèsent généralement entre 12 et 23 kilos et leur alimentation comprend une variété d’oiseaux et de mammifères, y compris des singes, des cerfs et des porcs-épics.

Le zoo est actuellement fermé au public en raison de lignes directrices en matière de distanciation sociale, mais a déclaré dans son communiqué que lorsque la pandémie aura « enfin suivi son cours », ils espèrent que des invités viendront visiter les léopards nébuleux en personne.