Trish Doolin, une architecte américaine de Kirkland, dans l’État de Washington, s’est récemment présentée dans une succursale de KeyBrank, à Seattle, pour encaisser son premier chèque de paie qu’elle venait de recevoir d’un nouvel emploi, lorsque le directeur de banque l’a appelée pour la questionner sur l’authenticité de son chèque et même sa carrière. Plutôt que de lui demander une simple pièce d’identité, l’employé a tenté de contacter le service des ressources humaines de son employeur de Philadelphie, il a posé des questions indiscrètes à Doolin, et il a décidé d’imposer une retenue de fonds de 9 jours sur le chèque par « mesure de précaution ».

« Je vis dans un monde où, peu importe ce qui se trouve dans mon cerveau ou mon sac à main, peu importe comment je me coiffe… je suis toujours noire. Les gens serrent encore leurs sacs à main quand je passe près d’eux », a affirmé Doolin après s’être tournée vers les médias sociaux pour exprimer sa frustration. KeyBank a depuis affirmé qu’elle ne « tolère aucune discrimination », mais Doolin n’est pas convaincue, et elle a affirmé qu’elle changera de banque.

Certaines personnes croient que cette femme s’est fait traiter de façon acceptable, tandis que d’autres croient que le directeur d’une banque a tenu des propos racistes à son endroit.

(source)

Voici Trish Doolin, une architecte américaine de Kirkland, dans l’État de Washington, qui prétend qu’une banque à Seattle a fait preuve de discrimination à son égard.

Un banquier ne croit pas que cette femme noire est architecte, alors il refuse d’encaisser son chèque de paie

Tout a commencé lorsqu’elle s’est rendue dans une succursale de KeyBank pour y déposer son premier chèque de paie qu’elle venait de recevoir d’un nouvel emploi…

Un banquier ne croit pas que cette femme noire est architecte, alors il refuse d’encaisser son chèque de paieLe message de Trish Doolin a été traduit par ipnoze.

Qu’en pensez-vous ? Cette femme s’est-elle fait traiter de façon respectueuse par le caissier, ou a-t-il été raciste à son égard ? Partagez-nous votre opinion dans les commentaires Facebook.