L’Indonésie, et notamment l’île populaire de Bali, sera la dernière destination touristique à offrir un visa qui permettra aux télétravailleurs de vivre sur place sans payer d’impôts. Le projet de « visa nomade numérique », d’une durée de cinq ans, a été annoncé par le ministre indonésien du Tourisme, Sandiaga Uno.

Uno a déclaré que le pays espérait ramener 3,6 millions de voyageurs étrangers dans l’archipel au cours de l’année prochaine, grâce à un nouveau visa de télétravail et à une attention accrue portée aux retraites spirituelles et à l’écotourisme.

Bali offre un nouveau visa pour télétravailleurs qui vous permet d’y vivre sans payer d’impôts pendant 5 ans
Pixabay

« Dans le passé, nous priorisions le soleil, la mer et le sable », a déclaré Uno au South China Morning Post. « Aujourd’hui, nous privilégions la sérénité, la spiritualité et la durabilité. De cette façon, nous obtiendrons une meilleure qualité et le tourisme aura un plus grand impact sur l’économie locale. »

Le ministre a déclaré que le visa de travail à distance, valide pour une durée de cinq ans, permettrait aux travailleurs indépendants de vivre sur des îles telles que Bali sans payer d’impôts, à condition que leurs revenus proviennent d’entreprises situées en dehors de l’Indonésie.

Uno a déclaré que cette décision était le fruit d’une étude qui a montré que l’Indonésie, et en particulier Bali, était « la priorité » pour 95 % des travailleurs à distance interrogés.

Bali offre un nouveau visa pour télétravailleurs qui vous permet d’y vivre sans payer d’impôts pendant 5 ans
Pixabay

Les visas temporaires actuels pour les travailleurs à distance qui se rendent en Indonésie comprennent le visa gratuit, le visa à l’arrivée (VoA) ou le visa social, touristique ou culturel, mais ils durent entre 30 et 180 jours. Un visa de cinq ans constituerait un système plus clair pour les visiteurs travaillant à plus long terme.

Bali offre un nouveau visa pour télétravailleurs qui vous permet d’y vivre sans payer d’impôts pendant 5 ans
Pixabay

Depuis le début de la pandémie, l’Indonésie a maintenu des règles de voyage strictes jusqu’au 7 mars, date à laquelle les visas touristiques ont commencé à être réémis. Désormais, les voyageurs doublement vaccinés peuvent se rendre sur les îles sans avoir à subir de tests ni à être mis en quarantaine, mais une assurance voyage couvrant le traitement de la Covid-19 est obligatoire.

111 000 touristes ont visité l’Indonésie en avril, soit 500 % du niveau de mars.