Au bord du lac Sammamish dans l’État de Washington, aux États-Unis, une photographe a réussi à capturer un « arc-en-ciel horizontal ». En raison de l’épidémie de COVID-19, nous devons désormais nous confiner dans nos maisons. Au milieu de toute cette folie, prenez le temps d’apprécier la nature, même si c’est à partir de votre téléphone ou de votre écran d’ordinateur.

Cessna Kutz, une photographe amateur d’Issaquah, a partagé les images incroyables sur Facebook, montrant un arc-en-ciel couvrant la quasi-totalité du lac. Cessna a écrit ce qui suit dans la légende de la photo : « J’ai été témoin d’un phénomène assez cool sur le lac Sammamish aujourd’hui. Un arc-en-ciel horizontal ! Également connu sous le nom d’arc circumhorizontal. Cela semblait irréel et j’ai honnêtement à peine modifié ces photos. »

C’est un spectacle fascinant, mais comment est-ce possible ? Courtney Obergfell, météorologue au National Weather Service de Seattle, a expliqué à IFL Science que ce n’était pas du tout un arc-en-ciel, malgré son apparence similaire. « C’est un phénomène optique qui est essentiellement un halo de glace formé par la réfraction du soleil dans les cristaux de glace dans l’atmosphère », a-t-elle déclaré.

Les arcs circumhorizontaux sont également appelés « arcs-en-ciel de feu » et n’apparaissent que lorsque le soleil est à plus de 58 degrés au-dessus de l’horizon. Ainsi, ils sont beaucoup moins communs en Europe qu’aux États-Unis, en raison du soleil plus bas.

La publication de Cessna, qui a attiré plus de 3 000 réactions sur le groupe Facebook Washington Hikers and Climbers, a manifestement laissé quelques personnes bouche bées. « Pour moi, c’était un petit rappel de garder espoir plutôt que d’avoir peur en ces temps inconnus. Restez en sécurité, mes amis », a-t-elle ajouté.