Le photographe brésilien Vitor Schietti utilise des feux d’artifice et la photographie à exposition prolongée pour créer ses sculptures impermanentes.

L’effet est atteint en entrelaçant les feux d’artifice manuellement, avec du post-traitement et en combinant jusqu’à 12 photos en une seule image.

De la lumière dégouline de ces arbres dans ces photos à exposition prolongée

De la lumière dégouline de ces arbres dans ces photos à exposition prolongée

De la lumière dégouline de ces arbres dans ces photos à exposition prolongée

De la lumière dégouline de ces arbres dans ces photos à exposition prolongée

De la lumière dégouline de ces arbres dans ces photos à exposition prolongée

De la lumière dégouline de ces arbres dans ces photos à exposition prolongée

«La série est le résultat de plusieurs années de recherche sur la photographie à exposition prolongée, et l’utilisation de filtres ND était vitale pour trouver l’équilibre parfait entre le crépuscule et l’intensité lumineuse des feux d’artifice», a affirmé Vitor.

«Seulement quelques tentatives étaient permises chaque jour, puisque la période de temps durant laquelle l’équilibre est possible est très courte (30 à 50 minutes).»

Plus d’info: schiettifotografia.com