Le 20 août, Beijing a imposé des restrictions sur les usines et l’utilisation des voitures.

Cinq millions de voitures ont été forcées de rouler en alternance quotidienne jusqu’au 3 septembre, jour du 70e anniversaire de la défaite du Japon pendant la Deuxième Guerre mondiale, pour que le smog habituel soit remplacé par un magnifique ciel bleu.

Cette ville interdit 2,5 millions de voitures et ses résidents admirent enfin le ciel bleu

Cette ville interdit 2,5 millions de voitures et ses résidents admirent enfin le ciel bleu

Le résultat était surprenant – les gens pouvaient maintenant voir les édifices au loin qui étaient habituellement cachés par le smog épais.

Cette ville interdit 2,5 millions de voitures et ses résidents admirent enfin le ciel bleu

Pendant l’interdiction, les niveaux moyens de particules polluantes ont baissé de 73,2% par rapport à l’an dernier.

Cette ville interdit 2,5 millions de voitures et ses résidents admirent enfin le ciel bleu

40 000 chantiers de construction de Beijing ont été fermés.

Cette ville interdit 2,5 millions de voitures et ses résidents admirent enfin le ciel bleu

Cette ville interdit 2,5 millions de voitures et ses résidents admirent enfin le ciel bleu

Voici à quoi devrait ressembler la Grande Muraille de Chine tous les jours!

Cette ville interdit 2,5 millions de voitures et ses résidents admirent enfin le ciel bleu

Cette ville interdit 2,5 millions de voitures et ses résidents admirent enfin le ciel bleu