Le travail de la céramiste israélienne Ronit Baranga est plutôt bizarre, c’est le moins qu’on puisse dire. Sculptés à partir d’argile, des doigts réalistes émergent des assiettes, pendant que des bouches se cachent à l’intérieur des tasses. Les doigts et les lèvres noueuses semblent prêts à agir. Nous hésiterions certainement avant d’utiliser cette vaisselle de peur d’être mordus.

De la vaisselle en céramique par Ronit Baranga avec des doigts et des bouches

De la vaisselle en céramique par Ronit Baranga avec des doigts et des bouches

De la vaisselle en céramique par Ronit Baranga avec des doigts et des bouches

De la vaisselle en céramique par Ronit Baranga avec des doigts et des bouches

De la vaisselle en céramique par Ronit Baranga avec des doigts et des bouches

De la vaisselle en céramique par Ronit Baranga avec des doigts et des bouches

De la vaisselle en céramique par Ronit Baranga avec des doigts et des bouches

De la vaisselle en céramique par Ronit Baranga avec des doigts et des bouches

De la vaisselle en céramique par Ronit Baranga avec des doigts et des bouches

Les oeuvres curieuses de Ronit Baranga, qui brouillent la frontière entre la vie et l’inertie, ont fait partie de deux expositions de groupe au Centre contemporain de céramiques de Bet-Binyamini à Tel-Aviv, en Israël.

Source : Colossal