Un arbre à la fois, il a planté une forêt plus grande que Central Park

Un arbre à la fois, il a planté une forêt plus grande que Central Park

Un arbre à la fois, il a planté une forêt plus grande que Central Park

Un arbre à la fois, il a planté une forêt plus grande que Central Park

Nichée dans le nord de l’Inde près de la rivière Brahmapoutre se trouve l’île de Majuli, un banc de sable géant qui se trouve à être la plus grande île fluviale du monde et qui abrite quelque 150 000 personnes.

Elle est également l’hôte de la forêt Molai de 1360 acres, l’une des forêts les plus insolites dans le monde pour l’incroyable fait qu’elle a été érigée par un seul homme. Depuis 1979, Jadav Payeng, un travailleur forestier, a consacré sa vie à la plantation d’arbres sur l’île pour ainsi créer une forêt qui dépasse en grandeur celle de Central Park à New York.

Puisqu’elle est la maison d’une population aussi importante, l’érosion a augmenté rapidement au cours des 100 dernières années, ce qui a réduit la masse de terre de l’île de Majuli à moins de la moitié. Stimulé par la situation désastreuse, Payeng se transforma en un Johnny Appleseed moderne et planta des milliers et des milliers de plantes, dont 300 hectares de bambou.

Le travail de Payeng a été crédité pour avoir fortifié considérablement l’île, tout en fournissant un habitat pour plusieurs espèces en danger qui sont retournées à la région; un troupeau de près de 100 éléphants (qui a maintenant donné naissance à une dizaine supplémentaire), des tigres du Bengale, et une espèce de vautour qui n’a pas été vu sur l’île depuis plus de 40 ans. Cela vous donne un peu plus d’espoir pour notre planète, n’est-ce pas ?

Le Réalisateur William Douglas McMaster a récemment écrit et réalisé ce beau documentaire intitulé Forest Man du point de vue de l’ami de Payeng, le photographe Jitu Kalita. Le projet a été financé en partie par Kickstarter l’année dernière. La vidéo est un peu plus longue que ce que nous voyons habituellement ici sur ipnoze, mais en vaut vraiment la peine.

Source : Colossal