La zone de recherche pour le vol malaisien MH370 a été considérablement réduite ce soir, à la suite de vérifications apportées à des images satellites, par des responsables des transports américains et britanniques, qui suggèrent désormais deux trajectoires possibles se dirigeant vers le pôle Sud.

La zone de recherche du vol MH370 drastiquement réduite

Comme rapporté par ABC Nouvelles, les responsables américains ont déniché de l’information beaucoup plus utile que prévu, à l’aide de la vérification des « pings » satellites envoyés par le vol MH370. À l’heure actuelle, des avions australiens et un sous-marin US Navy Poseidon P-8 poursuivent les recherches dans la nouvelle zone.

Le FBI est également en train d’examiner un simulateur de vol confisqué à la maison du capitaine Zaharie Ahmad Shah du vol MH370. Les autorités n’ont pas encore nommé de suspects, mais se concentrent à poursuivre l’enquête dans la direction d’un acte délibéré.

Source : Jalopnik