Les résultats de l’examen médical pratiqué sur le corps de Philip Seymour Hoffman, décédé plus tôt en février, sont plutôt impressionnants.

Mort de Philip Seymour Hoffman : héroïne, cocaïne et autres

Selon le médecin, de l’héroïne, de la cocaïne, des benzodiazépines (anti-anxiété) et des amphétamines (stimulants) ont été identifiées dans le corps de Philip Seymour Hoffman.

La cause officielle de son décès est donc une intoxication aiguë à diverses drogues.