Terence Eduarte est un artiste qui habite aux Philippines. « Chaque personne a une histoire intéressante à raconter, et je voulais en recueillir quelques-unes dans le cadre de ce projet », affirme Eduarte.

L’artiste a ainsi récolté des secrets de ses amis et des confessions inattendues d’inconnus du monde entier, et ipnoze a décidé de vous en présenter quelques-uns aujourd’hui.

Certaines histoires vous feront réfléchir, tandis que d’autres vous feront pleurer, mais une chose est certaine : elles sont toutes aussi percutantes les unes que les autres.

Plus d’info : Instagram (source)

1. « C’était mon 28e anniversaire la semaine dernière, mais personne ne s’en est souvenu. Je n’ai reçu aucun appel ou texto de mes amies et ma famille. Alors je me suis réveillée le lendemain, je me suis assise dehors sur mon balcon et je me suis mise à pleurer. Mon chien est venu me trouver et s’est mis à pleurer lui aussi. C’était la plus belle chose qu’une personne ait jamais faite pour moi. »

2. « Aujourd’hui, j’ai brûlé la note de suicide que j’ai écrite il y a un mois. C’est une excellente journée. »

3. « Je suis comédienne dans une pièce de théâtre, et il y a un gars qui doit agir comme s’il était secrètement amoureux de moi. Mais lorsque la pièce de théâtre est terminée, nous retournons dans la vie réelle où je suis secrètement amoureuse de lui. »

4. « Je me sens parfois seul même si je suis avec des amis. Je me sens comme si je ne suis qu’un accessoire lorsque nous sommes ensemble. »

5. « Je vérifie toujours si mes amis vont bien, mais les gens se demandent rarement comment je vais. »

6. « Je tente à tout prix de rendre les gens heureux parce que je sais ce que c’est de se sentir inutile. Je ne veux pas que les gens se sentent comme ça. »

7. « J’ai dit à mon enfant à naître que je n’étais pas prête à recevoir son amour. Le lendemain, j’ai fait une fausse couche. »

8. « Cela fait deux ans et demi, mais je suis toujours incapable de dire à mes proches que je suis séropositif. Alors, au lieu de me concentrer sur ce que je ne peux pas faire, je fais du bénévolat pour aider à éliminer la stigmatisation liée au VIH. »

9. « J’aimerais demander à ma demi-soeur si notre père lui a déjà fait des attouchements quand ils vivaient ensemble. Ou est-ce que j’étais sa seule victime ? »

10. « J’aurais préféré ne jamais avoir rencontré la moitié de mes amis. »

11. « Je voulais visiter ma grand-mère à l’hôpital, mais c’était une longue marche et j’étais paresseux. Elle est décédée le lendemain. »

12. « Je déteste me sentir insignifiante. Cela me fait beaucoup de peine quand les gens viennent seulement me voir lorsqu’ils ont besoin de quelque chose. Ils se souviennent alors uniquement de moi pour ce que je peux leur procurer et non pour la personne que je suis. »

13. « Je dis aux gens que ma mère est morte du cancer, mais elle est réellement décédée d’une cirrhose due à l’alcoolisme. Je ne voulais pas que les gens pensent qu’elle était une mère horrible. Nous étions très près l’un de l’autre, peu importe à quel point l’alcool pouvait la changer. »

14. « Je me suis fait droguer et violer par quelqu’un que je connaissais et je suis incapable de le dire à quelqu’un par crainte qu’on me blâme. Mais la plupart du temps, je me blâme moi-même. »

15. « J’écrivais des lettres à ma petite amie tous les jours jusqu’au jour où le cancer du poumon a décidé de me l’enlever. »

16. « Je me suis fait rejeter par mes amis parce qu’ils pensent que je suis gai. J’ai essayé de leur expliquer que je ne suis pas homosexuel, mais je commence à penser qu’ils ont peut-être raison. Je suis perdu entre moi-même et notre amitié. »

17. « Je me suis créé un ami imaginaire comme mécanisme d’adaptation pour ma dépression. Aujourd’hui, j’aimerais qu’elle disparaisse, mais elle ne cesse de revenir. »

18. « Je réfléchis constamment à ce que les autres pensent de moi, mais je ne crois pas que c’est sain. »

19. « Je me suis fait agresser quand j’avais 6 ou 7 ans. J’étais jeune, mais je me souviens très bien de ce que mon agresseur a fait. Il a dessiné des personnes nues, m’a montré où toucher, m’a fait toucher des choses… des choses que j’aimerais oublier. Plus tard, j’ai développé un TOC. Je dois répéter toutes mes routines quotidiennes. Je me lave les mains à plusieurs reprises, je verrouille et déverrouille les portes plusieurs fois. Je répète les mots 50 à 100 fois jusqu’à ce que je sois satisfaite. Cela a eu un impact majeur sur ma vie, mais personne ne sait pourquoi. »

20. « Un jour, je suis retournée à la maison de l’université et ma mère m’a dit de me couvrir les jambes devant mes amies. Elle ne voulait pas qu’ils s’aperçoivent que j’avais pris du poids et elle a dit qu’elle voulait simplement me protéger des potins. Son commentaire n’a jamais quitté mon esprit et je suis aujourd’hui boulimique. »

21. « Cela fait longtemps que je ne souris plus. Aujourd’hui, je me promène en espérant que personne ne remarquera que ce n’est plus mon sourire. »

22. « J’aimerais bien croire que les gens sont gentils, mais je pense sincèrement que la plupart des humains sont horribles. »

23. « Même si les rumeurs qui circulaient à mon sujet étaient fausses, je laisse les gens penser que je ne suis plus vierge. Cependant, je n’ai même pas encore reçu mon premier baiser. »

24. « Je suis généralement reconnaissante et heureuse de ce que j’ai dans la vie, mais je me sens toujours comme s’il y a un trou noir dans mon coeur que personne ne peut comprendre. Il y a une certaine douleur qui persiste et je fais beaucoup d’efforts pour l’accepter. »

25. « Je n’aime pas que mes bons amis soient proches d’autres personnes. »

26. « Je suis journaliste et je fréquente secrètement un haut fonctionnaire controversé. Si quelqu’un le découvre, je vais assurément perdre mon emploi. »

27. « Il y a plusieurs années de cela, j’étais si fauchée que j’ai volé un rouleau de papier toilette de mon travail. »

28. « C’est l’amour de ma vie, mais il était trop tard quand je l’ai réalisé. Chaque fois qu’il neige, je pense à lui. »

29. « J’ai raconté beaucoup de mensonges au cours de ma vie. Les gens croient que certaines choses se sont réellement produites, mais la plupart de mes histoires sont fausses. »

30. « Je ne sais pas ce que je veux… »