Quand nous pensons aux relations de violence, nous nous imaginons souvent des yeux au beurre noir et des nez cassés, mais la violence n’est pas seulement physique. Les blessures psychologiques peuvent, tout autant que les blessures physiques, être douloureuses et être infligées dans n’importe quelle relation, même si vous êtes en couple avec une adolescente.

Cependant, les signes révélateurs d’une relation marquée par la violence ne sont pas toujours faciles à déceler, même pour les victimes, plus particulièrement lorsqu’elles sont follement amoureuses. Voilà pourquoi une personne a publié un message honnête sur le site Tumblr qui pourrait aider un garçon à déterminer si sa petite amie est violente envers lui.

Plus d’info : Tumblr (h/t)

Chères adolescentes,

Arrêtez d’être violentes envers vos petits amis, et oui, ce que vous faites, c’est de la violence.

Arrêtez de :

  • Lui crier après devant ses amis
  • Le frapper lorsqu’il fait ou dit quelque chose que vous n’aimez pas
  • Lui dire qu’il n’a pas le choix lorsqu’il s’agit d’une décision qui vous concerne les deux
  • Lui dire qu’il ne peut pas passer du temps avec un ami parce que vous ne l’aimez pas
  • Lui dire de ne pas parler à d’autres filles même si elles sont ses amies
  • Le forcer à passer chaque instant avec vous
  • Le dénigrer et de lui signaler tous ses défauts
  • Le traiter d’idiot et de rire de lui quand il commet des erreurs
  • Le menacer de rompre avec lui s’il ne fait pas ce que vous voulez
  • Le manipuler émotionnellement lorsqu’il ne fait pas ce que vous voulez
  • L’accuser d’être infidèle chaque fois qu’il n’est pas avec vous
  • Le mitrailler de textos s’il ne vous texte pas chaque cinq minutes
  • L’attaquer physiquement lorsque vous êtes fâchée
  • Le forcer à avoir des relations sexuelles avec vous-même lorsqu’il dit non
  • Envahir sa vie privée en fouillant constamment dans son téléphone

Si un gars faisait subir n’importe laquelle de ces choses-là à sa petite amie, cela serait considéré comme de l’abus, mais puisque c’est l’inverse, c’est accepté et considéré comme « normal ». Tout au long du secondaire, j’ai vu plusieurs filles qui traitaient leurs petits amis comme de la merde. Parfois, elles agressaient physiquement leurs petits amis dans les couloirs, et personne n’essayait de les arrêter puisque c’était une fille qui attaquait un garçon.

Les gars : Si votre petite amie vous fait subir quelque chose dans cette liste, je vous conseille de lui parler ou de rompre avec elle. C’est de la violence et vous méritez mieux.

Les filles : Si vous faites subir quelque chose dans cette liste à votre petit ami, vous devez arrêter immédiatement puisque c’est de la violence et c’est inacceptable.