En 1991, un homme appelé Ho Khanh a découvert une grotte inexplorée dans le parc national de Phong Nha-Ke Bang, au Vietnam.

Terrifiés par le grondement d’un cours d’eau et une descente abrupte, l’homme et les habitants locaux n’ont pas osé explorer la grotte.

Ils l’ont surnommée Hang Son Doong, signifiant « caverne de la montagne ».

Plus d’info : oxalis (h/t)

En 2009, des chercheurs britanniques dirigés par Howard Limbert ont retrouvé la grotte et l’ont pénétrée.

Ce qu’ils ont découvert était un monde en soi, mesurant 5 km de longueur et 150 m de largeur.

Les chercheurs ont confirmé que Hang Son Doong est la plus immense grotte de la planète.

Pour y pénétrer, il faut descendre à plus de 80 m sous terre avec une corde.

Il y a une rivière et des lacs émeraude dans la grotte, ainsi que des plages.

Elle contient des stalagmites qui figurent parmi les plus grandes au monde, atteignant jusqu’à 70 m de hauteur.

Des arbres et des plantes poussent dans la grotte grâce à la lumière pénétrant à travers les trous laissés par des parois effondrées.

Différents animaux y vivent, dont des singes, des calaos et des chauves-souris.

La grotte a même ses propres conditions climatiques uniques – des nuages s’y forment à cause de l’importante différence de température avec le monde extérieur.

Regardez la vidéo ci-dessous pour voir d’autres images à couper le souffle de la grotte Hang Son Doong.