Le photographe Nicolas Bruno passe ses journées à faire des choses comme nous les faisons, mais ses nuits sont bien différentes. Et terrifiantes. Âgé de 22 ans, Nicolas souffre de paralysie du sommeil depuis les 7 dernières années, ce qui signifie que ses cauchemars sont beaucoup plus vifs que la plupart des dormeurs.

La paralysie du sommeil est un trouble qui se produit lorsqu’une personne est sur le point d’entrer dans la phase du sommeil paradoxal. Dans cette phase, nos corps se paralysent pour nous empêcher de bouger pendant les rêves, mais l’esprit de Nicolas demeure bien éveillé et vit toutes sortes d’hallucinations terrifiantes. Cela l’a amené à faire de l’insomnie et à souffrir de dépression. « Je croyais que j’étais possédé par des démons », a-t-il affirmé.

Cependant, tout a changé lorsqu’un professeur lui a suggéré de documenter ces horreurs. Depuis ce jour, il combat ses peurs avec la photographie. « Ce projet m’a permis de savoir qui je suis », a-t-il dit. « Il m’a donné la force de persévérer dans la vie, de créer de l’art et de parler à des gens. »

Plus d’info : Instagram | Source : BoredPanda

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

10.

11.

12.

13.

14.

15.