Lorsqu’on entend les mots « agression sexuelle », plusieurs personnes présument que la victime est une femme. Cependant, comme vous pouvez le voir dans cette puissante série de photographie, ce n’est pas toujours le cas.

Les photos font partie d’un projet intitulé « Project Unbreakable », un site Web créé en 2011 par Grace Brown, une étudiante en photographie de New York. Le but du site est de sensibiliser la population au sujet de l’agression sexuelle en donnant une voix à ceux qui en ont été victimes.

Plus d’info : Project Unbreakable | Source : BoredPanda

« Arrête de te débattre. Regarde à quel point tu es dur… tu sais que tu le veux. » J’avais 14 ans, il avait 40 ans… et c’était mon oncle. « Tu es ma salope. Dis quoi que ce soit et je te ferai du mal. » À 22 ans, je l’ai dit à tous les membres de la famille, et j’ai découvert que deux autres cousins, ses neveux, avaient entendu la même chose. La différence, c’est que j’en ai parlé honnêtement, mais ils sont demeurés silencieux et détruits. L’oncle est mort seul, non pardonné et détruit. Tant que je respirerai et détiendrai la vérité, je serai intact et bien VIVANT.

« Quoi, alors maintenant tu vas être bizarre envers cela ? » – ce qu’il a dit
Je serai TOUJOURS « bizarre » envers cela. MAIS ça ne me définira jamais.

Il y avait seulement du silence alors qu’il a mis sa langue dans ma gorge, et ensuite, il a mis autre chose. J’avais 4 ans.

« Personne ne t’aimera, personne ne s’en souciera, tu es abîmé maintenant » – mon agresseur

« Les hommes ne peuvent pas se faire violer » – quand je l’ai dit à quelqu’un

« C’est correct… tous les frères le font… ça s’appelle se PRATIQUER »

« Tu peux dire que tu as été abusé. Tu n’as pas été abusé, petit bébé. Je devrais peut-être baisser ton pantalon et sucer ton pénis et là tu pourras dire que tu as réellement été abusé. » – ma mère, mon agresseuse

« Tu es si joli… » – après qu’il eut terminé

« Sois un homme et fais-le ! »

« Je veux te montrer combien je t’aime. »