Il y a quelques mois, le bédéiste Sow Ay a commencé à dessiner ses pensées en tant que personne qui souffre d’anxiété généralisée, d’attaques de panique et de dépression.

Il a commencé à dessiner puisqu’il a beaucoup de difficulté à expliquer ce qui se passe dans sa tête, et l’expliquer à l’aide de bandes dessinées est beaucoup plus facile pour lui.

Plus d’info : sow-ay.tumblr.com | Source : BoredPanda

1. Bouclier musical.

2. Tu m’as laissé m’amuser, merci !

3. Tu sais que c’est juste dans ta tête, n’est-ce pas ? Alors, sois positif ! Je me sens tellement MIEUX ! MERCI !!

4. Dehors = rester fort. À la maison = s’effondrer. Je ne peux pas…

5. Tu crois peut-être que je ne m’en soucie pas, mais le vrai problème, c’est que je m’en soucie trop.

6. Je n’avais pas réalisé qu’il y avait un deuxième fantôme qui me suivait. Anxiété, t’as amené un ami avec toi sans me le demander ? Quel est son nom ? Dépression ? Hourra. Bienvenu.

7. Comment les gens voient ma vie. Comment je vois ma vie.

8. J’admire ces gens qui disent que leurs difficultés les ont rendus plus forts. Je ne me sens pas bien du tout, je ne peux même pas quitter mon lit.

9. L’histoire de ma vie. Oui. Je ne le mérite pas. Non. Je le savais. Je suis imbécile.

10. Les « j’aime » sur le Web m’aident à faire face à la solitude écrasante.

11. Je ne suis pas suicidaire, je crois, mais parfois j’aimerais pouvoir peser sur un bouton « sortie ». J’arrive. Merde…

12. Je sais que je suis irritant quand je parle de ma santé mentale. Non, tu ne l’es pas. S’il vous plait, arrête de mentir.

13. Pourquoi pleures-tu ? Je ne veux pas que tu meures. Mais, je vais bien, je ne suis pas malade ou mourant. Mais tu vas mourir un jour. Je déteste m’imaginer que les gens que j’aime vont mourir.

14. C’est comme si je suis un otage dans ma propre maison.

15. Permets-nous de te donner ce que nous partageons tous dans la famille. Anxiété et dépression. Oh. Merci.