Tous les jours, nous voyons des centaines de panneaux et symboles. Nous en utilisons aussi quand nous voulons exprimer certaines émotions sur les réseaux sociaux. Mais avez-vous déjà songé à l’origine de ces symboles ?

Ipnoze a compilé pour vous quelques célèbres symboles, leurs significations et leurs origines qui demeurent un mystère pour bien des gens.

(h/t)

1. L’esperluette

L’esperluette résulte de la ligature du e et du t, héritée de l’époque mérovingienne. À l’origine, cette graphie ligaturée était plus ou moins systématiquement utilisée par les copistes médiévaux, qui utilisaient de nombreuses autres abréviations.

Son inventeur serait Tiron, secrétaire de Cicéron, également auteur de la première méthode de sténographie décrite, les notes tironiennes, mais on ne retrouve ce signe typographique dans aucun de ses manuscrits.

2. Le symbole Bluetooth

Le nom « Bluetooth » est directement inspiré du surnom anglicisé du roi danois Harald à la dent bleue (en danois Harald Blåtand, en anglais Harald Bluetooth). Le logo de Bluetooth est d’ailleurs inspiré des initiales en alphabet runique de Harald Blåtand : (Hagall) (ᚼ) et (Bjarkan) (ᛒ).

L’implication est que de la même façon que le roi Harald a unifié son pays et rassemblé le Danemark et la Norvège, Bluetooth relie les télécommunications et les ordinateurs et « unifie » les appareils entre eux.

3. Le cœur

Le cœur est un symbole courant utilisé depuis l’antiquité pour représenter le centre (le cœur) de l’activité émotionnelle, spirituelle, morale ou intellectuelle.

On trouve dès l’antiquité des représentations du cœur stylisé, en Grèce notamment. Ce symbole sert principalement de décor ou d’illustration, et est en réalité une feuille de lierre avec ou sans la queue, ou une circonvolution d’arabesque. D’autres historiens associent la forme du cœur à la graine de silphium, une plante aujourd’hui disparue.

4. Le symbole power

En 1973 la Commission électrotechnique internationale crée un symbole qui est un mélange entre le symbole “on” et le symbole “off”. Ce nouveau symbole avait pour but de représenter un mode veille, ou d’utilisation faible.

Dans le symbole power, la barre représente le 1 pour l’état allumé, basé sur le système binaire, et le cercle représente le 0 pour l’état éteint, basé aussi sur le système binaire.

5. Symbole de la paix

Le symbole de la paix « ☮ » est en fait, lors de sa création, l’emblème des opposants à l’armement nucléaire. Il est actuellement toujours identifié comme tel en Grande-Bretagne, mais partout ailleurs sur la planète, il est l’emblème de la paix, de la non-violence et du pacifisme.

Son concepteur s’est basé sur le code sémaphore britannique pour créer ce symbole, où les deux branches qui pointent à gauche et à droite signifient « N » et la barre centrale « D », pour « Nuclear Disarmament ».