Haenuli est une designer de mode qui est aussi illustratrice. Après avoir visité le musée d’Orsay à Paris, l’artiste fut marquée par la toile « La jeune fille et la Mort » par Marianne Stokes.

Haenuli s’est mise à créer des bandes dessinées inspirées de la mort, ce qui l’a grandement aidé à surmonter la dépression. Elle pensait à ses amis perdus, les fois où son cœur avait été brisé et les moments difficiles qu’elle avait vécus. Elle voulait accepter sa dépression alors elle a commencé à dessiner de courts messages.

Plus d’info : Facebook | Source : BoredPanda