Dire à votre enfant de donner un câlin ou un bisou à un proche peut vous paraître anodin, mais comme ce texte controversé le souligne, cela pourrait envoyer un dangereux message à vos enfants au sujet des règles du consentement.

« J’ai 5 ans », est-il écrit dans le message. « Mon corps, c’est mon corps. Ne me force pas à donner un bisou ou un câlin. » Il a été publié sur la page Facebook de A Might Girl aux côtés d’extraits d’un article intitulé « Le corps de mon enfant ne m’appartient pas », écrit par la rédactrice et productrice Katia Hetter de CNN.

Dans sa publication, elle soutient qu’encourager les enfants à se soumettre à de l’affection non souhaitée leur apprend que leurs corps ne leur appartiennent pas, et que les forcer à toucher des gens pourrait les rendre vulnérables aux agresseurs sexuels. La publication a depuis été partagée plus de 166 000 fois.

Plus d’info : Facebook | Source : BoredPanda

Katia Hetter a enseigné une importante leçon à sa fille avec une phrase très simple : « J’aimerais que tu donnes un câlin à grand-maman, mais je ne te forcerai pas ». Sa fille de quatre ans ne voulait plus donner de bisous ou de câlins – ses parents recevaient peut-être un câlin, mais même les proches n’en recevaient plus. Hetter a saisi l’occasion pour enseigner à sa fille qu’il est permis de dire non à un adulte qui la touche, même si c’est une main apparemment amicale. « Son corps est le sien, pas le mien. Il n’appartient pas à ses parents, ni ses professeurs, ni ses entraîneurs. Bien qu’elle doive traiter les gens avec respect, elle ne doit pas leur offrir de l’affection pour leur faire plaisir. Plus vite elle apprendra que son corps lui appartient et qu’elle en est responsable, mieux ce sera pour elle. »

A Mighty Girl