Nous ne devrions jamais commencer à nous disputer lorsque nous sommes fâchés. Parfois, nous perdons le contrôle sur nos émotions lors d’une discussion houleuse, et il est alors impossible de nous arrêter à temps pour désamorcer le conflit.

Ipnoze vous présente aujourd’hui trois bonnes raisons pour lesquelles nous ne devrions jamais nous disputer lorsque nous sommes fâchés.

Sources : psychologytoday.com, Brightside

1. Vous croyez que tout le monde vous attaque

Lorsqu’une personne est fâchée, elle ne perd pas seulement le contrôle sur ses émotions, mais elle perd aussi l’aptitude à être rationnelle. Des psychologues affirment que si nous sommes de mauvaise humeur, nous voyons automatiquement toutes les paroles et les gestes de notre adversaire comme des insultes, et cela ne fait qu’alimenter le conflit sans raison valable.

2. Vous irritez involontairement votre adversaire

Des études menées par des chercheurs ont prouvé que si vous êtes fâché, les personnes autour de vous se sentiront bien souvent irritées elles aussi, même si elles ne l’étaient pas au départ. Il sera donc encore plus difficile de régler un conflit si tout le monde est en colère.

3. Vous êtes incapable d’écouter autrui

La colère brouille votre aptitude à être rationnel. C’est la raison pour laquelle vous n’accordez plus autant d’importance à autrui lors d’un conflit. Dans cette situation, il vous sera difficile de demeurer impartial et de tenir compte des arguments de votre adversaire. Cependant, si vous prenez quelques instants pour vous arrêter et vous remémorer les qualités d’autrui, votre colère s’estompera et vous mettrez fin à la chicane beaucoup plus rapidement et efficacement.