Si vous voulez observer la preuve de l’évolution par sélection naturelle, ne cherchez pas plus loin que votre corps.

Que ce soit votre coccyx, la chair de poule, ou l’étrange petit tendon de votre poignet, le corps humain est composé de parties qui ne servent plus à rien aujourd’hui.

Cependant, elles sont toujours présentes en tant que vestiges génétiques de notre passé évolutif.

Posez votre bras sur une surface plane, appuyez votre pouce contre votre auriculaire et soulevez légèrement votre main.

preuve-evolution-corps-humain-01

Si vous voyez une bande élevée au milieu de votre poignet, vous avez un muscle ancestral dans votre avant-bras.

preuve-evolution-corps-humain-03

Ce tendon que vous voyez est connecté au muscle long palmaire, un muscle inexistant chez environ 14% de la population d’aujourd’hui.

preuve-evolution-corps-humain-04

L’absence du muscle n’a aucun impact sur la force de préhension. En fait, c’est l’un des premiers tendons utilisés par les chirurgiens lors de chirurgies reconstructives et esthétiques.

preuve-evolution-corps-humain-06

Le muscle long palmaire se retrouve chez la majorité des mammifères, mais il est particulièrement développé chez les espèces qui utilisent leurs membres antérieurs pour se déplacer.

preuve-evolution-corps-humain-07

Regardez la vidéo ci-dessous pour d’autres exemples de l’évolution sur votre corps: