Voici ce que l’Internet fait lorsqu’il croit que tu as tué un lion.

Le dentiste américain Walter Palmer a été identifié mardi par The Telegraph comme le chasseur qui a payé 50 000$ pour tuer l’un des lions les plus célèbres de l’Afrique plus tôt ce mois-ci.

lion-cecil-walter-palmer-01

Un porte-parole de Palmer a affirmé à The Guardian : «Ce que je comprends, c’est que Walter croit qu’il a peut-être tué le lion surnommé Cecil.»

lion-cecil-walter-palmer-02

La police du Zimbabwe a affirmé à l’Associated Press qu’ils cherchent actuellement Walter Palmer.

Selon un journaliste local, le bureau de Palmer est complètement fermé à ce moment-ci.

Après le rapport de The Telegraph qui annonçait que Palmer était responsable de la mort de Cecil, son nom a rapidement enflammé Twitter.

lion-cecil-walter-palmer-03

Les utilisateurs partagent également ces photos des autres chasses de Palmer.

lion-cecil-walter-palmer-04

Il y a une pétition appelée «justice» qui a déjà été signée par plus de 12 000 personnes.

lion-cecil-walter-palmer-05

La page Facebook du bureau de dentiste de Palmer, River Bluff Dental, a été fermée après avoir reçu des centaines de commentaires d’utilisateurs mécontents.

lion-cecil-walter-palmer-07

lion-cecil-walter-palmer-06

Cecil, un lion mâle de 13 ans, était l’une des principales attractions au parc national Hwange au Zimbabwe. Il a été trouvé décapité et dépouillé, selon The Guardian. Cecil aurait été leurré en dehors du parc avec un appât et aurait été atteint de la flèche d’un arc. Un groupe de chasseurs a pourchassé le lion pendant 40 heures avant de le tuer avec un fusil.

Quelque chose de similaire s’est produit en juillet dernier à la chasseuse de 19 ans Kendall Jopnes après que sa page Facebook a été découverte.

lion-cecil-walter-palmer-08

Facebook a effacé toutes les photos de son profil, disant qu’il allait enlever «le contenu signalé qui fait la promotion de braconnage d’espèces en danger, la vente d’animaux pour les batailles organisées ou le contenu qui inclut des actes d’abus extrême envers les animaux.»