Lorsqu’un ancien vétéran sans-abri s’est mis à jouer du piano, personne ne s’attendait à la mélodie envoûtante qui allait en résulter.

Il s’avère que Donald Gould joue du piano depuis qu’il est enfant et aurait perdu sa femme en 1988.

Lorsque sa bien-aimée est décédée, Donald aurait perdu la boule et se serait précipité vers la rue, où il habite depuis 6 ou 7 ans. Aujourd’hui, la musique le détend.