Comme une nouvelle version moderne de l’encre invisible, les revêtements superhydrophobes peuvent également être utilisés pour créer de l’art de rue cachée qui reste invisible jusqu’à ce qu’il soit mouillé.

Peregrine Chuch, un artiste de rue établi à Seattle, a créé une série d’œuvres d’art de rue nommée Rainworks, en utilisant le même type de revêtement hydrophobe que nous avons vu utilisé en Allemagne pour lutter contre ceux qui urinent publiquement.

art-rue-pluie-church-01

art-rue-pluie-church-02

art-rue-pluie-church-03

art-rue-pluie-church-04

art-rue-pluie-church-05

art-rue-pluie-church-06

art-rue-pluie-church-07

Peregrine crée l’œuvre spontanément, comme les autorités de la ville lui ont confirmé que ce qu’il fait est légal. Le revêtement est non toxique, non permanent, seulement visible occasionnellement, et ses œuvres ne font aucune publicité. Ses pièces peuvent durer entre quatre mois et un an, mais sont plus vives dans les premières semaines après l’application.

Plus d’infos : rain.works | Source : BoredPanda