Lorsque le tsunami de 2011 a paralysé les centrales nucléaires de Fukushima, des milliers de personnes ont fui pour sauver leur vie, laissant presque tout derrière – y compris leurs animaux. Quatre ans plus tard, Naoto Matsumura, un agriculteur de 55 ans, est le seul qui est retourné s’occuper d’eux.

Connu comme «le dernier homme de Fukushima,» Matsumura est la seule personne qui vit encore dans la zone d’exclusion autour de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi.

homme-aide-animaux-fukushima-01

Et pourquoi endurer ce mode de vie solitaire, potentiellement dangereux? En raison des animaux.

homme-aide-animaux-fukushima-02

Quand il est retourné à la zone pour vérifier l’état des chiens que sa propre famille avait laissés sur leur ferme, il a remarqué plusieurs animaux abandonnés, y compris des chats, des chiens, des canards, des cochons, des vaches, un poney et même des autruches.

homme-aide-animaux-fukushima-03

«À partir de ce moment-là, j’ai nourri tous les chats et les chiens tous les jours», a déclaré Matsumura au magazine Vice. «Ils ne pouvaient pas endurer l’attente, de sorte qu’ils se mettaient tous à aboyer dès qu’ils entendaient mon camion. Partout où j’allais, il y avait toujours des jappements, comme s’ils étaient affamés, alors, j’ai continué à faire le tour.»

homme-aide-animaux-fukushima-04

Quatre ans plus tard, Matsumura nourrit les animaux – et lui-même – avec l’aide de dons de sympathisants. L’alimentation et l’eau de l’intérieur de la zone d’exclusion ne sont plus saines, donc tout ce qu’ils consomment doit être apporté de l’extérieur.

homme-aide-animaux-fukushima-05

«Nous avons tous été abandonnés par le gouvernement», a déclaré Matsumura au documentariste japonais Nakamura Maya l’année dernière. «Ainsi, les animaux et moi restons ici.»

homme-aide-animaux-fukushima-06

Les efforts de décontamination à Fukushima continuent sans date de fin en vue. Pendant ce temps, Matsumura a aussi un enfant, nommé Naoki, un garçon de deux ans. Il vit en dehors de la zone d’exclusion avec sa mère, une femme qu’il a rencontrée lors d’une tournée antinucléaire au Japon et en Europe après qu’il a commencé à aider les animaux. Ils ne savent pas quand, si jamais, ils vont vivre ensemble comme une famille.

homme-aide-animaux-fukushima-07

Voyez plus de photos émouvantes des animaux que Matsumura a sauvés dans le diaporama ci-dessous.

A video posted by Shinjiro Ono (@marutaro) on

Source : Distractify