Ce qui ressemble à une statue de Bouddha traditionnelle datant du 11e ou 12e siècle s’est récemment avéré être un peu plus. Un balayage CT et une endoscopie effectuée par le Musée Drents au Meander Medical Centre d’Amersfoort, aux Pays-Bas, ont montré que l’ancienne relique enrobait complètement les restes momifiés d’un maître bouddhiste connu sous le nom de Liuquan de l’École de méditation chinoise.

momie-liuquan-01

momie-liuquan-02

Même s’ils savaient que les restes d’une personne étaient à l’intérieur, une autre découverte surprenante a été faite lors de l’analyse. Les recherches ont permis de découvrir des rouleaux de bouts de papier couverts d’écriture chinoise placés où les organes avaient été enlevés avant la momification.

La momie de Liuquan a depuis été transportée en Hongrie où elle sera à l’affiche au Musée d’Histoire naturelle hongrois jusqu’en mai 2015.

Source : Colossal