Vous savez cette fille, l’une avec une tasse Starbucks planqué dans le porte-gobelet de l’elliptique au cours de son entraînement matinal? Avouez-le: vous l’avez déjà jugé. Mais, il s’avère qu’elle pourrait peut-être avoir un point. Boire quelques tasses de café avant une séance d’entraînement pourrait effectivement agrémenter une session d’exercice, selon une nouvelle étude publiée dans le Journal of Applied Physiology.

L’étude a essentiellement simulé votre matinée ordinaire: une tasse de café pour se réveiller, un peu de temps au gym, une autre tasse avec le petit déjeuner, suivi d’un dîner. Quatorze participants ont complété deux séances d’entraînement modérées sur un vélo stationnaire: une où ils ont pris de la caféine (égal à deux tasses de 8 onces de café ou quatre tasses de thé noir) 90 minutes avant la séance d’entraînement, et une où ils ont pris un placebo. Lorsque de la caféine a été ingérée, les participants ont déclaré que le trajet était beaucoup plus facile qu’il ne l’était sans stimulant.

Mais attendez, il y a autre chose! Les chercheurs ont également examiné comment que la caféine affectait les habitudes alimentaires plus tard dans la journée en fournissant un buffet de sandwich aux sujets et en faisant le suivi de leurs calories consommées. Lorsque les participants avaient consommée de la caféine pré-entraînement, ils ont mangé environ 72 calories de moins que quand ils avaient pris le placebo. Morale de l’histoire: la caféine rend votre entraînement plus amusant et vous empêche de trop manger plus tard dans la journée. Santé!

Source : Yahoo! Health