Les États-Unis ont un problème de déchets. Selon l’Agence américaine de protection de l’environnement, l’Américain moyen produit plus de quatre kilos de déchets par jour. C’est plus du double de la quantité produite en 1960, et c’est 50 pour cent de plus que la quantité produite par les Européens occidentaux.

En janvier, le photographe Gregg Segal a décidé de mettre quelques images sur ces chiffres. Sa série en cours, «7 jours de déchets» montre des amis californiens, des voisins et des étrangers étendus dans leurs déchets qu’ils ont créés pendant une semaine.

Certains des sujets de Segal se sont portés volontaires pour faire partie du projet parce qu’ils croyaient en l’idée derrière elle. D’autres ont été indemnisés pour leur participation. Généralement, Segal s’est efforcé d’inclure des personnes provenant de divers milieux socio-économiques. Et tandis que la quantité de déchets varie par personne, il y avait certaines personnes qui ont produit plus de déchets que ce qu’ils étaient prêts à apporter à la séance photo.


Alfie, Kirsten, Miles, et Elly

01-7-days-of-garbage-environmental-photography-gregg-segal-12


Milt

02-7-days-of-garbage-environmental-photography-gregg-segal-6


Till et Nicholas

03-7-days-of-garbage-environmental-photography-gregg-segal-4


Dana

04-7-days-of-garbage-environmental-photography-gregg-segal-11


Elias, Jessica, Azai, et Ri-karlo

05-7-days-of-garbage-environmental-photography-gregg-segal-2


Sam et Jane

06-7-days-of-garbage-environmental-photography-gregg-segal-3


James

07-7-days-of-garbage-environmental-photography-gregg-segal-1


Michael, Jason, Annie, et Olivia

08-7-days-of-garbage-environmental-photography-gregg-segal-8


John

09-7-days-of-garbage-environmental-photography-gregg-segal-5


Lya, Whitney, et Kathrin

10-7-days-of-garbage-environmental-photography-gregg-segal-9


Marsha et Steven

11-7-days-of-garbage-environmental-photography-gregg-segal-10


Susan

12-7-days-of-garbage-environmental-photography-gregg-segal-7

Source : BoredPanda