Les chercheurs de la Northwestern University ont trouvé des preuves d’un gigantesque réservoir d’eau profond dans le manteau de la Terre.

eau-reservoir-souterrain-immense-caverne

Le réservoir, qui serait trois fois le volume des océans sur la surface de la Terre, est contenu dans la roche hautement pressurisée connue sous le nom de ringwoodite. Les scientifiques espèrent que leurs résultats, publiés récemment dans la revue Science, peuvent faire la lumière sur l’endroit d’où les océans de la Terre sont venus.

eau-reservoir-souterrain-immense-ringwoodite

L’équipe, dirigée par le minéralogiste Steven Jacobsen, a utilisé un réseau de 2000 sismomètres pour étudier comment les ondes sismiques générées par les tremblements de terre se déplacent à travers l’intérieur de la Terre. La vitesse des ondes change selon le type de roche qu’ils traversent, et la ringwoodite humide a un effet particulier sur la vitesse des ondes. Jacobsen a été capable de reproduire de la ringwoodite humide dans son laboratoire, et les conclusions du groupe ont apparié ce qu’il a observé en laboratoire. La ringwoodite, sous la chaleur extrême et la pression de l’enveloppe terrestre, évacue de l’eau. Cette eau serait alors prise au piège dans la zone de transition à environ 300 et 700 km sous la Terre.

eau-reservoir-souterrain-immense-ocean

La nouvelle recherche donne de la crédibilité aux théories que nos océans sont originaires de la Terre. Toutefois, d’autres tests devront être effectués à l’avenir. L’équipe de Jacobsen n’a pu vérifier que le réservoir qui existe en dessous de la zone continentale des États-Unis, de sorte qu’il est difficile de savoir dans quelle mesure cet «océan» s’étend.

Source : The Verge