Plus de cinq siècles après que le vaisseau amiral de Christophe Colomb, le Santa Maria, a fait naufrage dans les Caraïbes, les enquêteurs archéologiques pensent qu’ils ont découvert les restes du navire depuis longtemps perdus – se trouvant au fond de la mer au large de la côte nord d’Haïti. C’est probablement l’une des plus importantes découvertes archéologiques sous-marines du monde.

8-SantaMaria-Alamy

« Toutes preuves géographiques, topographiques et archéologiques suggèrent fortement que cette épave est le célèbre navire de Christophe Colomb, le Santa Maria », a déclaré le chef d’une expédition de reconnaissance récente sur le site, l’un des meilleurs enquêteurs archéologiques sous-marins de l’Amérique, Barry Clifford.

L’identification provisoire de l’épave comme étant le Santa Maria a été rendue possible par les découvertes tout à fait distinctes faites par d’autres archéologues en 2003 suggérant l’emplacement probable et relativement proche du fort de Christophe Colomb. Armé de ces nouvelles informations sur l’emplacement du fort, Clifford a pu utiliser les données dans le journal de Christophe Colomb pour savoir où l’épave se trouvait.

Les vestiges sous-marins de ce qui serait le Santa Maria, l'épave de Christophe Colomb (Brandon Clifford)

Les vestiges sous-marins de ce qui serait le Santa Maria, l’épave Colomb (Brandon Clifford)