En 1924, Harry B. Parkinson et Frank Miller ont documenté Londres dans une série fantastique de courts métrages, appelés « Wonderful London ».

Au cours des derniers mois, Simon Smith, le créateur du projet, a suivi leurs traces pour réussir à capturer les images exactes de Londres, et a ensuite mélangé les deux contenus, créant ainsi une fenêtre dans le temps.