Des chercheurs de l’Université de Princeton et de l’Université du Nord-Ouest ont conclu, après une analyse approfondie de 1779 questions de politique, que les États-Unis sont en fait une oligarchie et non une démocratie.

Ce que cela signifie est que, bien que « les Américains bénéficient de nombreuses fonctionnalités centrales de la gouvernance démocratique, la majorité de l’opinion publique américaine a peu d’influence sur les politiques que leur gouvernement adopte. » l’étude (PDF), à paraître dans Perspectives on Politics, a constaté que « lorsque les préférences des élites économiques des groupes d’intérêts organisés sont contrôlées, les préférences de l’Américain moyen semblent avoir un impact minuscule, statistiquement non significatif sur les politiques publiques ».

Il serait bien de savoir s’il en est de même au Canada, ou encore, au Québec.

oligarchie