Ces images saisissantes d’un bateau envoyé dans le cadre de l’opération de recherche du vol MH370, nous démontrent à quel point cet endroit de l’océan indien est agité et comment il peut être difficile de retrouver quelque chose d’aussi petit qu’une boite noire dans cet immense plan d’eau.

La Chine a demandé aujourd’hui que la Malaisie fournisse les données satellitaires utilisées pour conclure que le vol MH370 de Malaysia Airlines s’est écrasé dans l’océan indien, tuant tout le monde à bord, pendant que des vents violents et de fortes pluies ont suspendu la recherche des vestiges de l’avion.

La météo devrait s’améliorer afin que la recherche multinationale menée de Perth, en Australie, puisse reprendre mercredi. Mais les chercheurs devront faire face à une tâche ardue, celle de peigner une vaste étendue de mer agitée, à la recherche des restes présumés du vol MH370, repéré plus tôt cette semaine.

« Nous ne sommes pas à chercher une aiguille dans une botte de foin – nous essayons toujours de définir où est la botte de foin », a dit le chef adjoint de la défense de l’Australie, le maréchal de l’air Mark Binskin.

Des avions de recherche australiens et chinois ont repéré des objets flottants dans une zone de 2500 km au sud-ouest de Perth lundi, mais aucun n’a été récupéré.

Source : Nationalpost