Dans le but de réduire les effets néfastes qu’ont certains produits toxiques ingérés par des alcooliques endurcis, tel de l’alcool à friction, un groupe de Vancouver en est venu à une solution plutôt innovatrice, soit de les inviter à brasser leur propre bière.

316158-Sepik

Ce concept innovateur a été lancé par le groupe Portland Hotel Society, lui qui a aussi inventé les machines distributrices de pipes à crack. « S’ils sont pour se saouler la gueule, nous préférons qu’ils puissent brasser leur bière pour qu’ils se saoulent avec de l’alcool comestible et non des produits toxiques », a dit le directeur du groupe. En échange de la bière produite, ils doivent leur donner les produits toxiques qu’ils consomment.

Le programme étant en vigueur depuis environ un an, des effets positifs ont déjà été observés. En plus de réduire certains problèmes de santé chez les alcooliques, ces derniers ont vu leur confiance personnelle et leur qualité de vie en général augmenter.

Qui aurait cru sauver un alcoolique avec… de l’alcool !